Un groupe de citoyens tunisiens lance une campagne pour inciter les partis de l’opposition démocratique et républicaine à s’unir ou à s’allier sur la base d’une plateforme et d’un programme minimum commun.

La première action consiste à lancer une pétition populaire avec un objectif immédiat de collecter 100 000 signatures.

Dans un entretien, Hichem Jouaber, un des initiateurs de cette initiative, nous déclare :

Nous sommes des citoyens qui avons pris conscience des dangers qui planent sur notre jeune démocratie si rien n’est fait pour faire comprendre aux forces politiques démocratiques de la nécessité de partir unis pour la prochaine élections.

Les auteurs de la pétition estiment qu’il est important que l’opinion publique poussent la classe politique tunisienne à oublier leurs intérêts individuels et étroits et à agir collectivement pour sauver notre toute démocratie naissante des dérives croissantes que nous observons depuis les dernières élections.

Selon Hichem Jouaber, « Cette pétition sera relayée dans la presse nationale et sur les réseaux sociaux et nous comptons la remettre aux leaders des partis politiques dès que l’objectif du nombre de signature sera atteint. Nous nous sommes fixé un premier objectif réaliste de 100 000 signataires et nous comptons sur vous tous pour nous aider à l’atteindre rapidement »

Pour information voici le texte intégral de la pétition :

Appel à l’union des forces démocratiques de la Tunisie en vue des prochaines élections

Le résultat des élections de l’Assemblée Nationale Constituante a démontré que parties dispersées, les forces démocratiques et de progrès de la Tunisie n’ont aucune chance de constituer un bloc majoritaire dans le parlement.

De l’aveu même des leaders de ces partis et de ces listes, l’éparpillement et la désunion ont renforcé le flou auprès des électeurs et a permis à la Troïka sous le leadership du Parti Ennahda de constituer une majorité parlementaire alors qu’elle ne représente qu’une petite partie de la population en âge de voter.

Cette pétition vise à pousser les leaders d’opinion et les leaders politiques à œuvrer rapidement pour :

[dropcap_black] 1 [/dropcap_black] Définir une plate-forme minimale de consensus qui garantisse les principes fondamentaux d’une réelle démocratie, d’un état de droits et de respect des droits de l’Homme;

[dropcap_black] 2 [/dropcap_black] Définir et partager un tronc commun d’un programme économique permettant un développement équitable, capable de résorber le chômage et générer de la croissance;

[dropcap_black] 3 [/dropcap_black] Œuvrer rapidement pour s’unir ou à défaut pour s’allier et constituer des listes communes en vue des élections en oubliant les ego et en maximisant les chances de gagner les sièges et obtenir une majorité démocratique moderniste et progressiste;

[dropcap_black] 4 [/dropcap_black] Lancer un travail conjoint sur le terrain pour expliquer et organiser des campagnes d’inscription sur les listes électorales et d’adhésion au(x) parti(s);

[dropcap_black] 5 [/dropcap_black] Mobiliser les associations et travailler sur le terrain d’une manière unitaire et cordonnée afin de porter le message au plus près des électeurs.

Nous, signataires de cette pétition, mettons tout notre espoir dans la prise en compte réelle et rapide de notre appel parles acteurs politiques de la Tunisie. Ne nous décevez pas!