Les Parcs Nationaux sont représentés par des étoiles et les Réserves Naturelles par des triangles (Source : ONAGRI)

Depuis leur création en 1977, l’attention que suscitent les parcs nationaux tunisiens ne cesse de s’accroître. En effet, la conservation de la biodiversité est devenue un des soucis auquel un certain public s’intéresse. De même, de plus en plus de personnes manifestent une volonté de connaître ces sites, qui sont mis en avant par une grande variété d’intervenants comme des associations, des ministères, des agences gouvernementales, des agences de voyage…

Les aires protégées tunisiennes, et les parcs nationaux en particulier, font partie de certains programmes d’enseignement, tant au primaire qu’au secondaire ou dans certaines institutions universitaires. Leur connaissance demeure cependant superficielle et l’état de conservation des ressources qu’elles renferment demeure très en-deçà des attentes du public.

Une simple recherche bibliographique montre l’intérêt suscité par ces sites. Cependant, nous relevons des erreurs qu’il est temps de rectifier, tant du point de vue des ressources vivantes que ces sites abritent que de celui des connaissances relatives aux différentes espèces protégées.

Il est indéniable que la conservation des espèces vivantes qui se trouvent dans les différentes aires protégées soit une des raisons qui ont justifié leur création, mais les textes juridiques n’en font pas mention.

Parcs nationaux ou réserves naturelles ?