sonia-achour

La Tunisienne Sonia Achour, alias “Dar Jasmin” sur Facebook, est une Lady pas comme les autres…

Non seulement, à travers ses multiples oeuvres caritatives et sociales, cette dame est aussi connue dans le milieu hospitalier pour ses prises en charge de plus de 250 enfants malades dans les hôpitaux tunisiens et surtout pour son engagement auprès des mères célibataires.

Aux dernières nouvelles, Sonia est actuellement entre la Palestine et la Syrie, dans le cadre d’une mission humanitaire de l’ONU, pour aider les enfants déscolarisés de Gaza et des camps des réfugiés syriens à réintégrer les bancs du savoir dans le but de leur éviter l’endoctrinement des djihadistes et la délinquance.

Sur le terrain, je me sens plus humaine. Je me vois dans la peau d’un peuple de 12 millions en accomplissant mes missions. Et c’est un grand honneur d’avoir endossé le gilet pare-balles de l’ONU avec en dessus le drapeau tunisien. Notre mission me donne des ailes, fait-t-elle savoir.

Brilllante, riche et bien connectée avec un carnet d’adresses assez fourni, contrairement à d’autres femmes de la Haute société tunisoise, Mme Achour a toujours cherché sa légende personnelle en apportant de l’aide aux enfants et aux femmes sans soutien.
Or si on jette un coup d’oeil sur les « Talk Shows » des chaines télévisées dans nos contrées, au lieu de mettre en relief les efforts de ces Anges de la miséricorde, nos présentateurs vedettes préfèrent inviter des pseudos stars bien « botoxées » ou des « Bimbos » aux allures de « Pin-up ». C’est vrai, ce genre de parcours ne provoque pas le Buzz.
Malgré le fait qu’elle a suffisamment les moyens (financiers) pour vivre comme une princesse, cette “Mère Teresa” tunisienne a préféré dédier sa vie au bénévolat et à l’action social afin de dessiner, en incognito et loin des feux des projecteurs, des sourires dans les visages des enfants défavorisés.

C’est notre mission humaine envers les moindre que nous, c’est si peu par rapport à ce que Dieu nous offre », c’est comme ça que décrit Sonia son combat.

Si certaines personnalités fortunées ou du Showbiz préfèrent passer leurs week-end dans les soirées mondaines ou dans les lieux branchés de la Jet-Set de la banlieue nord, Sonia Achour consacre tout son temps entre sa famille et ses actions de bienfaisance.
Au lieu d’aller la couler en douceur du côté de Cannes, elle a préféré apporter son soutien aux efforts onusiens pour aider les damnés des camps des réfugiés de la Palestine et de la Syrie.

Bravo Madame!