bds-Festival-de-Locarno

La Campagne BDS Tunisie félicite les réalisateurs et les professionnels du cinéma tunisien: Mohammed Ben Attia, Imen Dellil, Raja Amari, Nejib Belkadhi, Nadia Rais, Dorra Bouchoucha, Lina Chaabane et Badi Chouka d’avoir annulé leur participation au festival de Locarno 2015.

Ils protestent ainsi contre le partenariat entre le festival de Locarno et l’Israeli Film Fund dans le cadre de la « carte blanche » (rebaptisée « first look ») accordée à Israël par la direction du festival de Locarno.

La Campagne BDS Tunisie avait rédigé une lettre ouverte à leur attention le 22 juillet 2015, que vous trouverez dans ci-dessous. Cette lettre a donné lieu à un débat riche et ouvert avec les artistes interpellés qui nous ont fait part de leurs négociations avec la direction du Festival pour annuler son partenariat avec Israel. Face à l’échec des négociations et le maintien du partenariat avec le fonds israélien de cinéma, les artistes cités ci-dessus ont refusé de servir de caution à un festival qui légitime le régime d’oppression israélien et renforce l’impunité d’Israel.

Nous espérons que cette position courageuse incitera d’autres artistes et d’autres intellectuels à rejoindre le mouvement BDS qui joue un rôle déterminant dans le changement de discours sur la question de la Palestine et qui pousse ainsi Israel à reconnaître BDS comme une « menace stratégique » contre son régime de colonisation.

Campagne BDS Tunisie.