DSC_0503

Une banderole du commissariat régional de l’éducation-Nabeul et relevant du ministère de l’éducation soulignant la campagne nationale pour la réhabilitation et l’entretien des établissements scolaires. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

FONDÉ EN 1962, le lycée Mahmoud El Messaadi Nabeul, ex-lycée technique, est le plus ancien de la ville.

De part sa superficie, Il est aussi le plus grand établissement secondaire en Tunisie et le second plus grand écrin en Afrique après le lycée Lamine-Guèye, ex-Van Vollenhoven à Dakar, Sénégal.

Malheureusement, ce fleuron de l’enseignement secondaire sous nos cieux est aujourd’hui dans un état de délabrement avancé.

Il suffit de jeter un oeil sur sa façade et surtout sur son parking pour juger de vous-même l’ampleur des dégâts.

Entre détritus, écorchures de la vie, des morceaux de murs effondrés, des volets de fenêtres vétustes et immobilisés par des chaises et une peinture décollée, la façade de ce mythique lycée est en piètre état.

Et dire qu’une banderole accrochée sur la façade externe de l’hôpital régional Ahmed Tlili de Nabeul, sur l’avenue Habib Thameur, mentionne qu’entre juillet et Août, le ministère de l’éducation était engagé dans une campagne nationale de réhabilitation et d’entretien des établissements scolaires. Drôle de paradoxe!

Et n’en parlons plus de l’intérieur de cet établissement qui est visiblement victime de la nonchalance de ses responsables et surtout de la négligence du commissariat régional de l’enseignement, dont le local a été amputé du gigantesque espace qu’offrait ce lycée dans les années 60 et 70.

Nawaat vous propose, à quelque jours de la rentrée scolaire, un aperçu de l’état désolant du parking de cet établissement et de sa façade à travers un Reportage Photo réalisé par l’un des anciens de ce lycée. Portofolio :

DSC_0489

Façade du lycée, du côté du grand parking de l’établissement scolaire (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0486

Une partie du mur dans un état délabré. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0487

On voit même le fer utilisé dans la construction de ce bâtiment. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0491

Des carreaux de verres brisés. (Crédit Photo: Abdel Aziz)

DSC_05001

Une série de chaises immobilisant les volets vétustes des fenêtres des classes. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0488

Une façade défraîchie à J-15 de la rentrée scolaire. Vivement l’entretien! (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0495

Des détritus et des bouteilles en plastique occupant l’espace du parking du lycée. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0493

Une voiture Peugeot 404 bâchée, propriété du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (comme en témoigne le numéro de série “18” sur la plaque minéralogique blanc et rouge), couverte de poussière et probablement oubliée dans ce parking depuis des années. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0498

Une brouette cachée dans les buissons du parking du lycée. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)

DSC_0502

Bouteilles en plastique, des déchets de tout genre et une couverture probablement la propriété d’un SDF. (Crédit Photo: Abdel Aziz Hali)