Dimanche 21 février 2016, le président de la République, Béji Caid Essebsi, a décrèté la prolongation de l’état d’urgence pour une durée d’un mois. Le communiqué de presse, publié hier par la présidence de la République,  évoque des motifs liés à « la sécurité nationale, surtout la situation aux frontières et dans la région ».