Fairouz Boudali

Fairouz Boudali

Professeur d'anglais et blogue sur "Lumière de Dieu"

21 Dec 2011

Il a très bon goût le gâteau tunisien ! 4500 dinars de salaire mensuel, sans oublier les autres avantages, il faut avouer que c’est assez tentant. Après tout le peuple tunisien est là pour payer; comme il l’a toujours fait, quand il a payé les emprunts contractés par la France en son nom, sous le colonialisme, et comme il a encore fait sous les deux dictatures. Et si par malheur ce n’est pas suffisant, pourquoi ne pas soustraire 4 jours de salaire aux travailleurs tunisiens pour payer ces 4 millions et demi ? Serait-ce cela votre vision de l’intégrité et de la pureté de l’islam ?

25 Sep 2011

Inquiètes. Les quelques millions de tunisiennes sont inquiètes. Les militants d’ Ennahdha ont beau essayé de les rassurer du maintient de leurs droit et acquis, personne ne les croit, car la vérité est révélée par les actes et non la parole, et les faits sont là : Ennahdha a non seulement refusé dé s’engager et de signer la charte citoyenne qui garantit les droits de la femme, mais s’est carrément retiré de la haute institution de la transition démocratique pour ne pas avoir à en discuter. La même chose est vraie pour l’argent politique : est-il juste que, grâce au financement de certains partis politiques, des personnalités des pays du golfe viennent nous imposer leur forme d’islam, une forme inadaptée qui néglige le fond et s’accroche à la forme, et exclut la femme de l a société?

14 Jul 2011

Si on ne peut pas avoir un gouvernement islamique et appliquer la charia, c’est pour une raison très simple : Nous n’avons pas réellement compris le Coran, et la charia est directement déduite du Coran. Alors comment pourrait-on mettre en pratique ce que nous connaissons si peu ? « L’ijtihad », ou la réflexion continue sur les sens de Dieu est justement un pilier de l’islam, car personne ne peut prétendre avoir tout compris. Le Coran est valable en tout lieu et à toute époque

07 Jul 2011

[…] Puis un jour, on s’est mis à parler d’ ‘attatbiî’, et là ,beaucoup de personnes étaient étonnées de voir ce sujet sur le tapis. Que vient faire notre relation avec israël avec la démocratie ou notre identité ? Qui a introduit ce sujet maintenant ? […]

30 Jun 2011

Les infos télévisées ,et encore plus de destructions en Libye .Un rebelle libyen, avec la jambe en plâtre , tenant un fusil, et incapable de courir normalement, fuit les chars de Gaddafi en boitant .Cette scène n’était pas la première du genre déjà ,et ne sera probablement pas la dernière . Lorsqu’ on voit ça on ne peut s’empêcher d’ être empli d’admiration et de respect face à tant de volonté et de courage : être blessé , mais continuer à se battre quand même.

24 Jun 2011

« La lumière » est une sourate qui décrit le processus de la prise de conscience des sens de Dieu à travers le processus de la vision, puisque les sens de Dieu perçus par l’homme, sont symbolisés par la lumière qui est captée par l’œil : de la détection de cette lumière, à sa traduction, sa transmission vers le cerveau, et son traitement cortical ;processus qui symbolise donc la réception des signes de Dieu, leur transmission d’une génération à l’autre et leur traitement cortical, ou leur analyse qui est vitale pour corriger les idées erronées, et restituer une image fidèle de l’islam.

22 Jun 2011

Qui a dit que la justice a acquis son indépendance ? Hier, 20 Juin, a eu lieu, non pas le jugement dernier, mais la mascarade du siècle : 6 heures pour juger 23 ans de vol et de corruption, sans que l’on entre dans les détails et les différentes modalités de ces vols ; modalités qui auraient pu nous révéler les complices sans lesquels Ben Ali n’aurait pas pu dépouiller le pays de cette façon. Mais c’est probablement pour ne pas confondre ces « fameux complices » que notre justice a été aussi expéditive, puisqu’ ils sont encore, d’une manière ou d’une autre, au pouvoir.

07 Jun 2011

Par Fairouz Boudali – Les Tunisiens se déchirent et s’entretuent à Métlaoui. La situation est inquiétante. Même un couvre feu aussi rigide (16h) n’est pas venu à bout de cette folle situation. Sans oublier que nous sommes à la veille d’examens importants. Pendant ce temps, à quoi pensent les leaders de certains de nos partis politiques ? Au pouvoir et à la crainte d’en être écarté. Lors d’un meeting de son parti le 6/juin, Mr Ghannouchi met toute l’huile qu’il peut sur le feu.

08 May 2011

Par Fairouz Boudali – Lorsqu’il donna sa première conférence de presse au début de son arrivée au pouvoir, un journaliste français posa une question à Mr Béji Kaid Essebs. Il lui demanda ‹‹ Qu’est-ce qui vous fait croire qu’ils vont vous suivre ? ›› A ce moment-là, les spectateurs tunisiens n’ont pas compris cette question, puisque le sit-in de la Kasba venait juste de lever le camp en fête, suite à la satisfaction de toutes leurs demandes.