28 Nov 2007
C’est à titre tout à fait exceptionnel que je vous adresse ces quelques lignes. Je suis Fatma Ghodhbane, mère du prisonnier politique Kamel Ghodhbane. Je suis âgée de 90 ans et souhaite par ces quelques mots obtenir de vous la libération de mon fils, ce fils qui a passé une partie de sa jeunesse loin de moi en France et qui a été arrêté quelques mois après […].