Francois-Bernard Huyghe


17 Nov 2006
Dès le début de la guerre d’Afghanistan, les caméras d’al Jazeera filment au sol. Elle a gardé un bureau à Kaboul. Du coup, ses reportages font voir la guerre, d’en bas, en contre-plongée, côté bombardés et non plus côté bombardiers. Ces images jouent une double fonction. De révélation d’abord puisqu’elles montrent que l’offensive ne fait pas zéro mort […].