Armes1

D’après des sources fiables, la brigade judiciaire d’El Gorjeni a arrêté aujourd’hui, 4 personnes qui seraient impliquées dans un réseau armé. C’est après une semaine d’ investigation que l’interpellation a été faite. Une interpellation qui a également permis de réaliser une saisie d’armes à feu en la possession des personnes interpellées.

Cette opération a eu lieu suite à l’obtention, par la brigade judiciaire, d’une vidéo qui semble filmée en caméra cachée et qui montre une première transaction d’armes automatiques : des kalachnikovs et des Mac 11.

Nous avons acquis la vidéo quelques jours avant le début des investigations policières, mais nous avons préféré ne pas la publier pour ne pas influencer le cours de l’enquête.

Il est vrai que l’image est de mauvaise qualité mais le son est clair. La vidéo montre l’homme d’affaires Fathi Dammak en train de négocier une première transaction pour l’acquisition de 4 armes : deux Kalachnikovs et deux Mac 11 (1100 balles par minute).

Il semble que se soit le trafiquant d’armes qui ait filmé le déroulement de la transaction. Mais notre source assure que la vidéo a fuité à l’insu du trafiquant présumé. L’arme « Mac » mentionnée dans la vidéo serait un Mac 11, une arme de conception américaine.

La vidéo affiche le 8/12/2012 comme date d’enregistrement. Mais, étant donné que la caméra utilisée est de moyenne gamme, il est difficile de trancher quant à l’exactitude de cette date.

La vidéo débute ainsi : le trafiquant d’armes présumé s’adresse à son interlocuteur : « Alors Mr. Fathi. »

15ème seconde « Fathi » questionne le trafiquant : « Il nous en faut 6 ? » en référence, semble-t-il, aux prix des armes. Puis il ajoute : « Maintenant, il nous en faut 4 ? » faisant probablement allusion au nombre d’armes.

1 minute et 5 secondes « Fathi » demande des informations sur l’arme « Mac ». Le trafiquant présumé lui donne alors quelques détails techniques concernant l’arme : le calibre (à peu près le calibre d’un pistolet), la cadence de tir par minute (1000 balles par minute approximativement), le prix (autour de 1000dt). Le trafiquant se dit prêt à apporter deux Mac avec « deux silencieux ». Lors de la discussion il semble que le trafiquant présumé est montré un exemplaire d’arme à « Fathi ». Suite à cela, Fathi lui a demandé de lui ramener deux Mac. Le trafiquant l’a alors prévenu que le Mac n’est pas une arme silencieux. Il lui en a fait la démonstration.

« Mais, il faut savoir que le Mac n’est pas silencieux Mr. Fathi. Le Mac est fait pour qu’au moment où tu traverses la rue….par exemple Chafik … Jarreya ou autre…ou Khantech traverse la rue. Une moto le devance et le crible de 1100 balles. La voiture et tout ce qu’il y a dedans seront comme une passoire, que Dieu te préserve. Mais, l’arme fait du bruit. »

2 minutes et 39 secondes « Fathi » donne une somme d’argent au trafiquant. Ce dernier la vérifie.

4 minutes et 47 secondes Le trafiquant dit : « un million sept cents. »

5 minutes et 42 secondes « Fathi » remet une autre somme d’argent au trafiquant présumé en disant « deux ». Ce dernier confirme. La distribution d’argent continue.

9 minutres et 2 secondes  « Fathi » demande au trafiquant « Ceux-là, c’est combien ? ». L’autre lui répond : « Cinq » et « Fathi » lui donne une autre somme d’argent.

9 minutes et 22 secondes Le trafiquant dit « Le compte est bon Mr. Fathi, c’est exact. »

9 minutes et 35 secondes Le trafiquant demande 500 dinars en supplément « pour passer deux nuits à l’hôtel » et « 120 dt pour le mazout »… « C’est-à-dire 500 dt »… « 50 dt par personne à l’hôtel : moi, Ali et le chauffeur »… « Je ne peux rien enlever, même pas 10dt. Tu sais bien comment ces gens fonctionnent. »
Ensuite, « Fathi » demande au trafiquant présumé une facture d’achat pour des habits pour des ouvriers afin de détourner la somme d’argent déboursée. Celui-ci exécute.

14 minutes et 34 secondes Le trafiquant présumé semble être, lui aussi, un membre d’un gang et impliqué dans « des opérations », puisqu’il s’adresse à « Fathi » en ces termes : 

« Les opérations dont tu nous as parlées Mr. Fathi, on en fait une deuxième, et c’est du tout cuit…si l’opération de Mr. Fathi réussit, toutes les opérations suivront.  »

15 minutes et 4 secondes « Fathi » informe le trafiquant présumé : « Chafik possède un entrepôt… ». Le trafiquant présumé répond «  Chafik Jarreya…c’est un entrepôt à Sfax…Essadek m’en a parlé…c’est là qu’il stocke 800 milliards, d’après ce que raconte Essadek , Dieu seul le sait. »

« Fathi » ajoute : « Il aurait dû lui tirer une balle…directement…c’est lui qui a créé, avec Letaief, les milices… Puis, ils se sont brouillés »… « Tout l’argent de Ben Ali est en leur possession…»
Le trafiquant enchérit : « Letaief par exemple, place son argent chez Ezzwari…D’après ce que j’ai compris, ces gens veulent ruiner le pays. »

17 minutes et 35 secondes Le trafiquant : « Ils n’ont pas voulu travailler, qu’est-ce qu’on fait ? Nous, on le fait, nous on le fait. »

18 minutes et 3 secondes Le trafiquant présumé: « Je ramènerai le truc par train, le monsieur me laissera la voiture à Place Barcelone et j’y mettrai les armes. »
Le trafiquant ajoute : « Quand je t’appelle depuis le taxiphone…sur le téléphone fixe, le mot secret sera « habits » », « Essadek suivra tout de loin et personne ne viendra ici. »

Nous venons d’exposer ici la matière et les informations en notre possession. Nous diffuserons prochainement deux autres vidéos relatives à la même affaire. Notre but étant de dévoiler la vérité à l’opinion publique sans détour ni partialité.