moez-joudi-nawaat-google

Mr. Moez Joudi nous a toujours été présenté dans les médias en Tunisie comme un « Expert international » [1] sur toutes les questions économiques et financières. Et c’est vrai qu’avec un look impeccable, un français parfait et une courtoisie exemplaire, il faut admettre que, vu de l’extérieur, il a l’air très crédible. Mais au-delà des apparences, qu’en est-il du fond de son discours ?

Lorsqu’il s’agit de critiquer les idées et le discours de quelqu’un Brad DeLong, un célèbre économiste et bloggeur de l’université de Berkeley aux US, disait que :

En général, quand je m’embarque dans une tâche de compréhension et de critique, je me trouve souvent dans l’une des quatre situations suivantes : Parfois, les gens ne sont pas aussi intelligents que moi et ne se sont pas bien préparés: ils sont ma proie légitime. Parfois, les gens sont plus intelligents que moi, mais ne se sont pas bien préparés: je les critique en me préparant davantage. Parfois, les gens se sont bien préparés mais ne sont pas aussi intelligents que moi: je les critique en travaillant très dur pour être intelligent. Et parfois, les gens sont plus intelligents que moi et ils se sont bien préparés : dans ce cas, ma tâche est très difficile…
Brad DeLong

Les paroles de Brad DeLong c’est ce qui m’est venu à l’esprit en pensant à Moez Joudi. Dans quelle catégorie peut-on le mettre ? Sommes-nous vraiment devant un expert de calibre international que l’on doit écouter avec attention ? Ou bien la réalité est toute autre ? En tout cas, une seule façon pour le savoir : décortiquer son discours.

J’ai donc commencé par scanner le net à la recherche de la matière brute qui va me servir pour constituer un avis objectif sur son expertise. Mon point de départ, comme toujours, c’est Google. Après quelques minutes, je suis tombé, totalement par hasard, sur une vidéo qui m’a beaucoup facilité la tâche. En effet, dans une émission télé sur la chaîne Attounissia, l’animateur Nawfel Ourtani a demandé à Mr. Joudi de s’expliquer sur ses compétences et ses expertises. Après un long discours, ce dernier a dit (exactement à partir de la minute 6:22) :

Les gens peuvent aller sur Google pour lire mes recherches et mes publications.
Moez Joudi

Il s’agit donc d’une invitation solennelle, presque un défi, aux sceptiques d’aller vérifier ses compétences et son expertise en lisant ses publications et ses recherches. Et c’est vrai qu’il n’y a pas mieux que de lire les publications de quelqu’un pour avoir une idée sur son intellect. J’ai pris donc les paroles de Mr. Joudi à la lettre et j’ai lancé l’opération « truth seeker » à la quête de ses publications que je compte passer au peigne fin.

Après quelques minutes de recherches, il faut dire, qu’à part quelques vidéos et quelques billets par-ci et par- [2], je n’ai pas trouvé grand-chose. Comment est-ce possible ? Pourtant sur son CV, Mr. Joudi nous informe qu’il a plus que 30 publications académiques, dont deux dans des revues à comité de lecture, sans pour autant donner les titres de ses travaux (ce qui est bizarre !).

Il faut alors changer de stratégie puisque, apparemment, Google ne suffit plus. Mr. Joudi est un « EXPERT INTERNATIONAL » en économie, donc ses travaux doivent se trouver sur l’une des plateformes internationales les plus connues comme Sciencedirect, Jstor, SSRN, Ideas. J’ai passé beaucoup de temps à fouiller dans ces sites, en utilisant différents mots clés mais, malheureusement, il n’y a toujours rien !

Peut-être qu’il voulait dire qu’il est un expert économique connu seulement en France et que l’essentiel de ses publications a été fait dans des revues françaises? D’accord, vérifions. La liste des revues économiques francophones est disponible ici (rubrique Economie). En passant beaucoup de temps à essayer différentes combinaisons de mots clés, encore une fois, il n’y a rien !

Honnêtement, là je commence à avoir des doutes et devant la gravité de la situation, mon point de départ, qui était de vérifier l’expertise économique de Mr. Joudi, vient juste de passer au second plan !

Il y a seulement deux possibilités : soit je ne sais pas chercher sur internet et donc j’ai complètement raté les travaux de Mr. Joudi qui se trouvent bel et bien quelques parts sur le net (probabilité 1 sur 100 que ça soit le cas !). A contrario (probabilité 99 sur 100), Mr. Moez Joudi a essayé intentionnellement d’induire le public dans l’erreur en s’attribuant des compétences qu’il n’a pas ! Et il a donc beaucoup d’explication à faire ! Et la prochaine fois que quelqu’un lui pose la question sur son expertise économique, il fera mieux d’admettre qu’il n’est qu’un simple amateur, un peu comme nous tous !

Il n’y a rien de personnel dans tous ce que je viens d’écrire. Mais puisque Mr. Moez joudi est quelqu’un de très médiatisé, alors il est assez légitime que l’on se pose des questions sur son expertise et que l’on vérifie minutieusement chacune de ses déclarations. Il s’agit donc d’un service public gratuit que je rends aux tunisiens. Mon but premier est d’élever le niveau de la blogosphère économique en Tunisie. Et bien sur ceci n’est possible que si l’on expose les charlatans intellectuels.

Notes

-1- L’appellation « Expert international » est devenue très à la mode en ce moment en Tunisie, c’est même un label qu’on commence vraiment à utiliser à tout-va, à croire que les Tunisiens sont tous devenus des experts ! Personnellement, si on me dit que Nizar Touzi ou Elyès Jouini sont, chacun dans son domaine, des experts internationaux au moins là je peux voir pourquoi (publications de très hautes qualités, reconnaissances internationales, etc.). Mais dire que quelqu’un est un expert international sans aucune précision, à mon avis ça n’a aucune valeur.

-2- La seule publication de Mr. Joudi où il parle d’économie est un billet publié sur le site Turex qui s’intitule : « Tunisie-Economie: Politique de relance ou politique de rigueur ? ». Il existe un autre billet sur Leaders.com mais apparemment il n’est plus disponible.