Ecran  de signalétique dynamique  dans les tribunaux tunisiens Crédit Photo : page facebook du ministre de la Justice Noureddine Bhiri

Ecrans télé dans les tribunaux tunisiens Crédit Photo : page facebook du ministre de la Justice Noureddine Bhiri

Dans le cadre de la mise au point technique du système judiciaire, plusieurs écrans de télé (écrans de signalétique dynamique) ont été installés dans les tribunaux tunisiens pour aider les citoyens, les avocats et toute personne concernée par les détails des procès et des audiences. D’après le ministère de la Justice, une salle des opérations a été mise en place également pour faire le suivi des évènements et protéger les tribunaux.

En effet, à plusieurs reprises, des heurts et de la violence ont eu lieu dans les tribunaux en Tunisie. Le 10 janvier dernier, des agents de la police judiciaire ont même attaqué un avocat et son client dans un tribunal à Gafsa (ville du sud de la Tunisie) allant même jusqu’à lui déchirer sa toge.

La situation de la justice, entre une police non réformée et un pouvoir judiciaire sans institution qui puisse le gérer, est très détériorée. A cet effet, les juges de l’Association des Magistrats Tunisiens, organisent dimanche 27 janvier, une assemblée nationale d’urgence pour discuter de plusieurs points cruciaux, à savoir :

  • La détérioration de la situation judiciaire
  • Le chapitre relatif au pouvoir judiciaire dans le deuxième brouillon de la Constitution
  • La loi du projet de l’Instance de l’Ordre judiciaire
  • Le projet de loi de l’assainissement de l’institution judiciaire
  • Par ailleurs, dans ce contexte tendu, le remaniement ministériel, reporté à nouveau pour pour le 22 janvier [1], tarde à venir à cause du parti au pouvoir Ennahdha qui refuse de démettre de ses fonctions le ministre de la Justice Noureddine Bhiri, tant contesté par la majorité des partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale Constituante.

    ________________________
    [1] Fathi Ayari, président du Conseil de la Choura a déclaré le 17 janvier sur la radio Shems FM que le remaniement ministériel sera annoncé le 22 janvier.