Il faut se faufiler entre les arbres fruitiers, les bosquets en fleurs et les effluves de parfum de rose de l’Ariana pour trouver le prototype de Sofiene Rouis. Depuis plus d’un an, cet ingénieur agronome en halieutique s’est lancé dans un projet agricole hors du commun : l’aquaponie. Le concept ? « Basique », dit-il, « c’est comme ça qu’on faisait avant et c’est ce qu’on fait toujours dans les rizières en Asie par exemple ». L’aquaponie est une technique fondamentale de la culture hors sol : il s’agit de synchroniser un élevage de poissons d’eau douce (l’aquaculture) et la culture de végétaux, fruits et légumes, dans de l’eau (hydroponie).  « On recrée un écosystème », résume Sofiene, « rien ne se perd, tout se transforme ».