Mohammed Abu-Sabaa

Après le scandale soulevé par les images d’une mamie jetant un chaton dans une benne a ordure, une autre vidéo de maltraitance envers les animaux défraye la chronique dans les médias britanniques.

Cette fois-ci la victime est “Poppy” un Labrador d’à peine 5 mois roué de coups par son jeune propriétaire qui n’est autre que Mohammed Abu-Sabaa, un tunisien de 21 ans, fils d’un de nos diplomates à Londres et étudiant à la Manchester Metropolitan University.

J’étais frustré, je n’ai pas été pris à un entretien d’embauche. Quoi qu’il en soit j’étais entrain de l’éduquer à l’autodéfense” a t-il déclaré pour sa défense.

Face à ces explications qui montrent l’inconscience de ce jeune homme de la gravité de ses actes et face aux images insoutenables qui ne laissaient aucun doute sur la cruauté de ce gamin, la justice britannique a été assez clémente, repoussant de deux ans l’exécution de la peine de 6 mois de prison réclamée par le procureur.

Le juge s’est contenté d’une peine de 250 heures de travaux d’intérêt générale non rémunérées et du remboursement des frais de justice qui s’élevaient à 1000€. Une décision que les britanniques jugent très clémente. Une page sur Facebook appelle même à son exclusion de l’université.

Seule consolation pour les défenseurs des animaux et ceux qui ont été choqués par ces images, le jeune homme a perdu la garde de “Poppy” et le droit de posséder un animal de compagnie pendant les quatre prochaines années. Le jeune labrador, a été provisoirement confié à une association de protection des animaux, en attendant un nouveau propriétaire.

Voici la vidéo en question. Âmes sensibles s’abstenir

Malek
www.nawaat.org