Par Linda Ben Osman

La décision de virer l’ambassadeur syrien émane, selon le premier ministre provisoire Hamadi Jebali, du peuple révolutionnaire tunisien, qui ne pouvait ne pas s’émouvoir du cas syrien, et se solidariser avec le peuple syrien massacré par ce criminel qui leur sert de président, à savoir Bachar El Assad.

Faisant moi même partie de ce peuple révolutionnaire, et ayant moi même été émue par le cas syrien, comme vous pouvez le voir ici, je ne peux a priori qu’approuver cette décision. A priori

Et j’ai, à cet effet, toujours en tant que partie du peuple révolutionnaire, d’autre demandes relatives à d’autres ambassadeurs d’autres pays. Si l’on vire l’ambassadeur syrien pour massacres commis par son pays, il me semble logique que l’on en vire d’autres, à commencer par ceux de tous les pays arabes, et plus spécialement le Qatar et l’Arabie Saoudite, non seulement pour massacre commis par leurs pays à l’encontre de leurs peuples et des chiites plus spécifiquement, mais aussi à l’encontre des Bahreïnis aujourd’hui colonisés.

Que l’on vire l’ambassadeur chinois, pour massacre des tibétains et l’ambassadeur américain, pour massacre des palestiniens, irakiens et afghans pour ne citer qu’eux, et pour torture et abus de pouvoir, et maltraitance envers les manifestants d’Occupy, pour Guantanamo, et, et, et…

Virons l’ambassadeur français, pays dont le Ministre de l’Intérieur considère que toutes le civilisations ne se valent pas, et qui traite les immigrés illégaux comme des moins que rien.

Virons aussi l’ambassadeur russe pour massacre des tchétchènes

N’oublions pas l’ambassadeur Italien, dont le pays a réservé un accueil si chaleureux à nos malheureux compatriotes harragas.

Il doit certainement y avoir aussi d’autres ambassadeurs d’autres pays à virer que j’ai oublié ou dont j’ai oublié les abus… Mais eux aussi doivent être virés…

Et tant qu’on y est virons l’ambassadeur du Ghana, pays qui a fait souffrir des millions de tunisiens hier

Je sais, je sais, tout ça n’est pas couvert par Al Jazeera, du moins pas au format qu’elle consacre au dossier syrien, mais c’est pas parce que Al Jazeera n’en parle pas, ou peu, que ce n’est pas aussi/plus grave que ce que fait ce criminel sanguinaire qu’est Bashar El Assad…

Nous, tunisiens révolutionnaires, prenons en considération les souffrances de tout le monde et de tous les peuples, sans nous baser sur les dossier d’Al JAzeera, alors nous, tunisiens révolutionaires, voulons soutenir tous les peuples lésés par leurs gouverneurs, et si virer les ambassadeurs est la solution adéquate pour montrer notre solidarité et notre émoi, alors soit, virons les tous!

Article publié également sur Le blog de Linda Ben Osman

Suivez Linda Ben Osman sur Twitter : @Lindyys