A la veille des Législatives 2014, l’ISIE n’a pas pu délivrer les badges des observateurs, des journalistes et de certains partis politiques. La société contractante censée fabriquer ces badges à Charguia a failli aux délais, nous a-t-on dit. Résultat, très peu de journalistes et d’observateurs ont été autorisés à faire leur travail.

Samedi soir, la caméra de Nawaat était présente dans le bureau d’Ennasr pour constater que la procédure légale de contrôle de l’urne n’a pas été respectée. Outre le fait que l’urne a été déposée, assez tard (vers 20h00).