Libéré de sa geôle le 27 avril dernier après six mois d’internement, Taoufik Ben Brik est arrivé récemment en France, il parle de la Tunisie, des droit de la femme, et du pouvoir du président Ben Ali.