ramadhan2011mousema7kar

Introduction

Récemment Alaa Chebbi à déclaré qu’il a refusé d’accueillir onze femmes qui voulaient annoncer dans son émission qu’elles étaient enceintes de leur père, pour éviter (dit-il) de froisser la sensibilité des téléspectateurs ? Puis voilà qu’en même temps l’HAICA le convoque pour l’interroger sur un « manquement au respect de la vie humaine »?

Les scrupules d’Alaa Chebbi

Assurément, il est curieux qu’Alaa Chebbi s’intéresse aux sentiments des téléspectateurs ? N’est-il pas devenu célèbre, en exposant les drames de gens simples, leurs problèmes de famille ou de couples, d’abord avec  

«المسامح كريم» sur Hannibal TV, puis avec «عندي ما نقلك», sur Ettounissia TV ? Certes Alaa Chebbi a introduit une nouveauté avec «المسامح كريم » sur Hannibal TV, et il a beaucoup amélioré le concept avec son émission « «عندي ما نقلك» sur Ettounissia TV. Malheureusement son frère qui a par la suite continué à animer l’émission l’a complètement déformée et débilisé, Ce qui confirme bien que l’intelligence n’est pas héréditaires.

Le réveil de l’HAICA

Quand à l’HAICA il est étonnant qu’elle s’intéresse subitement au « respect de la vie humaine », alors qu’elle est restée muette sur des atteintes beaucoup plus graves, concernant « la liberté des médias », « la liberté d’opinion », « le respect de la vie humaine »….etc. Elle n’a jamais réagi par exemple quand une animatrice hypocritement et ridicule sèment voilée consacrait tout une émission pour présenter des sujets tabous, quand un animateur interviewait les parents d’une fillette de 3 ans qui a été violée dans une garderie d’enfant, quand un politicien « débile » réclamait le droit du mariage des filles à 13 ans, quand des islamistes encourageaient les jeunes à aller faire le « jihad » en Syrie, ou faisaient l’éloge du « Jihad Ennikah » en Syrie ?

Ces deux attitudes ne relèvent-elles pas de l’hypocrisie ?

En puis, si Alaa Chebbi a eut peur cette fois-ci d’aller trop loin, son frère Abderrazak Chebbi ne s’est pas gêné, pour montrer sur le plateau dans une de ses récente émission, une femme qui semblait être une handicapé ou une malade mentale ?

Cet intérêt soudain pour la sensibilité des téléspectateurs et le respect de la vie humaine soulèvent en fait le problème des émissions de « téléréalités » apparus depuis l’ancien régime, et qui n’ont jamais gêné ou scandalisés, ni les médias, ni les intellectuels, ni les partis politiques, ni les islamistes les plus intégristes, ni les cheikhs de la Zitouna, ni les salafistes, ni les députés de l’Assemblée Constituante, ni le gouvernement actuel, ni les hommes du pouvoir, ni personne?

D’ailleurs aujourd’hui, il n’y a pas de chaine TV qui n’a pas une ou deux émissions de téléréalité. Une de ces émissions sur Al Watania se réduit à recueillir la confession des malheurs et des souffrances de vieillards très vieux et malades. Une autre émission se réduit aux confessions d’un patient dans le cabinet d’un psychiatre. Quand à l’émission « المسامح كريم » elle n’invite le plus souvent que des très vielles personnes malades et impuissantes, dont le drame « ferait pleurer la pierre ».

En réalité que fait-on dans ces émissions sinon exploiter les malheurs et la misère psychologique de gens simples et désespérés en les encourageant à dévoiler en direct et à des centaines de milliers de Tunisiens, leurs malheurs et leurs secrets.

La téléréalité en question

Le concept de « Réality show » à été inventé par les TV Américaines, juste pour augmenter l’audimat et les recettes publicitaires. Il a été copié par la suite par les chaines TV Européennes pour devenir le concept de « téléréalité ».

Il s’agit d’exposer dans ce genre d’émission, le vécu des gens en face des viscicitudes de la vie et de certains drames, de gens ordinaires et anonymes.

En Tunisie, qui est champion dans le mauvais copiage de tout ce qui vient des pays occidentaux, on a choisie la formule la plus facile : Celle ou on invite les gens à se confesser ou à exposer leurs problèmes. Et bien sûrs on privilégie les cas dramatiques et pseudo sensationnels, mais jamais les cas qui touchent à l’image de marque de l’idéologie du pouvoir actuel : Curieusement on n’a jamais présenté par exemple un chômeur qui invite un ministre pour lui demander comment il doit faire pour faire vivre sa famille ! Ou un gréviste qui invite son patron pour lui demander pardon d’avoir fait grève ? On n’a jamais présenté aussi une de ces « mounakabets », qui ont occupés l’université de Manouba en 2012, qui veut retrouver le père de son enfant qu’elle a eu après un mariage « orfi » durant cette période? Ni aussi une de ces jeune filles, revenues de Syrie après un voyage dans le cadre de « Jihad Ennikah, et qui veut retrouver celui qui l’a engrossé en Syrie, pour qu’il reconnaisse son enfant?

On a appelé ce genre d’émission « la télé poubelle », parce que la plupart des cas exposés sont les pires exemples de la misère sociale, produites par notre société!

Tares de la téléréalité

Toutes ces émissions de téléréalité ont plusieurs tares :

1) Ces émissions sont pour la plupart un véritable déballage de linge sale, entre 2 personnes. Or certains secrets ne sont pas bons à dire, parce que dans notre société on respecte encore heureusement certains principes familiaux, certaines traditions sociales, certaines valeurs morales et religieuses.

2) La majorité des problèmes exposés sont des comportements psychologiques et des problèmes sociaux très graves :

– Beaucoup de jeunes couples sont totalement irresponsables et stupides : Ils se marient très vite. Est-ce (pour les jeunes femmes) pour assouvir des besoins sexuels urgents, ou fuir la famille ! Est-ce (pour les jeunes hommes) pour se sentir Homme, virils et machos ?

– Certains couples ignorent totalement les obligations les plus simples du mariage, et n’ont aucun sens des responsabilités?

– Quand le couple à des enfants, l’homme abandonne souvent la femme avec ses enfants, Et il se remarie très vite (souvent en secret). Quand à la femme elle se réfugie (heureusement) auprès de ses parents. Or si certains parents acceptent leur enfant fautif, par devoir, par amour ou par faiblesse, d’autres leur refusent toute aide, par principe, ou parce qu’ils ne sont pas dupes!

– Certains jeunes (surtout dans « المسامح كريم ») abandonnent sans pitié leurs parents (souvent très vieux et malades), et les jettent dans la rue, parfois après les avoir dépouillés de tout !

3) Dans ce genre d’émission on est ahuri devant le comportement maladif des gens qui viennent exposer leurs problèmes :

– Certains n’ont aucune pudeur à exhiber leurs secrets les plus intimes en direct.

– Toutes ces personnes sont comme atteintes d’un narcissisme aigue.

– D’autres veulent passer à la télé rien que pour se faire une réputation ? Dans « «عندي ما نقلك», par exemple il y eut qui ont en profités pour confisquer la parole à l’animateur, et faire le clown pour faire rire les gens.

– Ces émissions révèlent en fait la gravité des problèmes psychosociologiques au sein de notre société. Malheureusement ils sont traités artificiellement et superficiellement, comme un spectacle de divertissement.

Conclusion

– Le comportement des personnes présentées révèle en un problème social important; Soit ils ont été trop gâtés par leurs parents, ce qui relève de l’éducation des parents et de la famille, ou alors ils sont totalement déconnectés de la réalité sociale ; ce qui relève de l’éducation sociale, du système éducatif, de la morale sociale, des traditions…..etc.

– Curieusement ces émissions, sont très appréciées par beaucoup de monde ? Sommes-nous devenus une société d’exhibitionnistes et de voyeurs !

– Or l’attitude des composantes de la société est contradictoire :

  • Ceux qui se prétendent opposants, de gauche, de bonne famille, laïcs, modernistes, intellectuels….etc, justifient cette réalité en invoquant le « respect de la liberté individuelle », de « la tolérance », de « la démocratie », et d’autres balivernes ! Il y en a même parmi eux qui justifient même le concubinage, la violence, et la domination de l’homme sur la femme.
  • Ceux qui sont de droite, du centre, de la majorité silencieuse, de la classe moyenne, modérés, Islamistes, intégristes, salafistes….etc. sont au contraire pour l’asservissement de la femme, pour la polygamie, pour le mariage Orfi, pour le Jihad Ennikah, au nom de la morale, des traditions et même de l’Islam !

– Les vrais responsables de ces drames sont en réalité les « autorités compétentes », c.à.d. es parents, la famille, les hommes pieux, les imans, les autorités locales, les membres du gouvernement, l’Etat, le Président de la république,….etc. Elles sont coupables d’indifférence, de laisser aller, de laxisme, de démission, et de lâcheté même !

– Dans les pays occidentaux on a utilisés ce genre d’émissions pour dévoiler les contradictions sociales, pour cultiver l’esprit de compétition, ou pour dévoiler les fausses célébrités et les hypocrites en tout genre ?

– Dans le passé, les catégories responsables cités plus haut intervenaient officieusement. Ils résolvaient les problèmes pour les prévenir. Ils assuraient l’éducation permanente des jeunes, et maintenaient un certain équilibre au sein de la société ?

– Pourquoi les autorités actuelles d’aujourd’hui, n’interviennent pas? Ne se réclament-elles pas de l’Islam ? Sont-elles si impuissantes, et si lâches ?

– Les seuls gagnants sont les chaines TV et les producteurs de ces émission, qui en profitent pour gagner plus d’argent, et se faire une réputation de « bons samaritain ». Or ceci n’est pas leur rôle.

– Le véritable rôle des chaines TV est d’informer les citoyens, d’améliorer la communication au sein de la société, de divertir les gens mais d’une manière éducative et culturelle. C’est ainsi qu’elles pourraient devenir un 4ème pouvoir, un pouvoir révolutionnaire plus puissant que les 3 autres pouvoir réunis.

Suite : «عندي ما نقلك» Ou l’exemple d’une émission de téléréalité contradictoire