tracktour-4-musique

Le premier morceau de cette playlist, le plus récent aussi, nous a invités à faire le point sur les collaborations entre rappeurs tunisiens et autres de la scène arabe. Retour sur cinq morceaux sortis entre 2013 et 2016 représentatifs de diverses dynamiques intéressantes.

tracktour-logo

Osloob – Maaraka

Le beatmaker et rappeur palestinien nous livre ici une collaboration interarabe réunissant autour de lui six artistes originaires de quatre pays différents. Au micro, son compatriote Maqdsi, Malek et Amine West, tandem de la formation Armada Tunis ainsi que les Marocains Mouadh El 7a9ed et Youssef AKN. Mise en ligne le 24 janvier 2016, la composition signée Osloob est truffée des mélodies de flûte et de piano interprétées par la musicienne syrienne Naïssam Jalal. Une connexion musicale Maghreb-Machreq.

Hamorabi & Madou Mc – Lyrix Jonoon

C’est à Paris que l’artiste hip hop libanais et le rappeur tunisien se sont rencontrés. Concocté par Hamorabi, la musique de ce morceau, sorti en novembre 2015, baigne dans le registre hard core avec un attachement à l’old school exprimé par le sampling des violons arabes. Dans cet ego-trip, les deux artistes se livrent à un passe-passe sans trêve. Ils se complètent les rimes avec l’aisance de deux compagnons de route malgré leur récente rencontre. Difficile d’écouter sans que le groove vous fasse hocher la tête.

Shahin El 3abkary, Vipa, Khotta Ba, DJ Khla & Katybon – Fight the Power

Leur rencontre a eu lieu au Danemark en marge de leur participation au festival Images. C’était en septembre 2013 à l’invitation de Turning Tables, organisation danoise œuvrant pour la promotion des expressions artistiques des jeunes marginalisés. Les Tunisiens Vipa et Katybon partagent les couplets de ce track avec l’Egyptien Shahin El 3abkary et le Jordanien Khotta Ba, sans oublier le cambodgien DJ Khla et son insolite technique de chant. Une production signée Professor Kinski, le musicien cambodgien à l’origine du groupe Dub Addiction. Le nom de ce track est manifestement un clin d’œil au morceau éponyme des cultissimes Public Enemy.

Mister You ft. Balti, Apoka – Arbi Fi Bérize

Estampillé Def Jam Recordings France, la filiale du grand label américain, ce single est sorti en juin 2013. Le rappeur franco-marocain Mister You y invite le rappeur tunisien Balti et l’algérien Apoka. Le trio maghrébin y chante l’ambiance des soirées parisiennes festives de leur communauté. Il s’agit de la deuxième collaboration entre Balti et Mister You après « Ici ou là-bas », paru en 2011 dans l’album « Dans ma grotte ». D’ailleurs, le duo est penché actuellement sur la finition du nouvel album du rappeur français. Balti y signe plusieurs productions, une facette méconnue du rappeur originaire de Sidi Hassine Sijoumi.

El Rass & Armada Bizerta – Habatat Tijaratouhom

Le rappeur libanais El Rass, de son vrai nom Mazen El Sayed, y laisse sa poésie urbaine surfer sur un beat d’Ahmed Galai d’Armada Bizerta. Ensuite, place aux percutantes rimes de Malek. Il s’agit d’un véritable attentat sonore contre l’islam politique et les despotes arabes à l’instar de Bashar el-Assad. Sorti en février 2013 après l’assassinat de feu Chokri Belaid, ce morceau lui rend hommage à travers un extrait de l’un de ses passages médiatiques. Il inclut aussi un enregistrement sonore du poète communiste originaire de sidi-Bouzid, Ali Zammour déclamant ses proses révolutionnaires contre la dictature.