Le FTDES a dénoncé, le 30 août 2019, des vices procéduraux lors de l’octroi de cette autorisation et a contesté, non seulement la situation foncière du terrain, mais également ses conséquences sur l’environnement et la population locale. La réaction de cette organisation non-gouvernementale vient deux semaines après l’octroi de cette licence le 14 août et dix jours après son entrée en vigueur.

⬇︎ PDF

Selon le communiqué du FTDES, ce terrain fait partie des domaines forestiers de l’Etat, d’où l’impossibilité de changer sa vocation et l’exploiter par des particuliers. L’organisation a même évoqué une suspicion de corruption dans l’octroi de la licence d’exploitation et a appelé à sa suspension immédiate.