Mis à jour le 2 avril 2020 à 12h Depuis l’entrée en vigueur du confinement le 22 mars, le gouvernement n’a mis à la disposition des citoyens aucune procédure claire pour obtenir une autorisation de circulation. Il a fallu attendre lundi 30 mars pour le lancement du site autorisation.gov.tn. Malgré l’engagement du gouvernement à répondre dans les 24h, de nombreux témoignages concordent à nous assurer que ce délai n’est pas respecté. Les citoyens sollicités n’ayant pas reçu de réponse même après 48 heures, voire 72 heures.

Covid-19 en Tunisie

553 Cas
18 Décès
5 Guérisons

L’attestation de déplacement dérogatoire en question rappelle le décret émis le 16 mars 2020 en France relatif à la réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 et exigeant un document justifiant de tels déplacements. Ce formulaire (voir ci-dessous) n’est pas un document officiel tunisien.

En Tunisie, le décret gouvernemental n° 2020-156 du 22 mars 2020 a fixé les besoins essentiels nécessitant des déplacements, en l’occurrence, l’achat des produits de première nécessité et des médicaments nécessaires, les soins des cas de santé urgente et la réalisation des analyses médicales nécessaires et urgentes. Ce décret n’exige pas la présentation d’un document justifiant le déplacement, ni la possibilité d’effectuer des exercices physiques solitaires comme le permet le décret précité en France.

Contacté par Nawaat, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayoun, nie quelconque rapport à ce document et évidemment sa prise en compte lors des contrôles de sécurité. « De telles mesures peuvent être prises au niveau des ministères de la Santé ou de la Fonction publique », affirme-t-il.

En effet, l’article 2 du décret de 22 mars permet de telles mesures exceptionnelles. « Le ministre des Affaires sociales et le ministre d’Etat auprès du Chef du gouvernement chargé de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, fixent par décisions, chacun dans le cadre de ses compétences, les mesures relatives aux autorisations précitées pour tous les secteurs », dispose l’article.

Dans ce cadre, le ministère de la santé a publié un document intitulé « Autorisation exceptionnelle de déplacement pour le travail » destiné aux travailleurs dans le secteur. Cette attestation vise à « faciliter le déplacement » du personnel médical, souligne le communiqué du ministère de la Santé.