La France a toujours été du côté de la dictature tunisienne au mépris de la liberté et des droits de l’Homme.