Slim Amamou annonce sa nomination sur Twitter.

Qui a envie d’aller en prison?
Qui a envie que sa famille soit réveillée à 4h du matin par la police?
Qui a envie d’être torturé ou de mettre ses proches en danger?
Qui a envie d’être refoulé à l’entrée de son pays, ou privé de son passeport?

Personne.

C’est ce qui a fait que cette dictature a tenu si longtemps.

Ceux qui ont pris le risque d’agir ou de parler et qui ont subi des traitements odieux sous la dictature l’ont fait à cause de convictions très fortes qui leur donnaient l’espoir fou d’un changement. Mais entre nous, soyons francs un instant: l’écrasante majorité des Tunisiens n’avait plus aucun espoir de changement. Et ceux qui en avait ne s’attendaient pas à un changement si radical et si rapide. Chacun(e) parmi cette majorité silencieuse menait sa vie paisiblement en essayant d’avoir affaire le moins possible à la police ou à la justice. Et c’est une attitude assez saine et naturelle que d’éviter les problèmes.

Aujourd’hui la donne a changé. Nous sommes tous fous d’espoir.

Bien sur il y a beaucoup d’opportunistes au RCD; des gens qui se sont encartés pour faciliter leur carrière, leur business, leur ascension dans les administrations locales, etc… Et il est évident que l’adhésion au RCD était un « courbage » d’échine et une complicité implicite avec les tortures, les extorsions, la corruption institutionnalisée, les arrestations abusives etc…

Mais il faut accepter le fait que certains membres du RCD (pas tous) sont malgré ces torts des gens valables et compétents dans leur domaine respectif. Ils connaissent ce système de l’intérieur, et la Tunisie a besoin de ces personnes pour mieux déconstruire ce système, qui de toute façon s’effondre de lui-même un peu plus chaque jour….

Les membres du RCD sont des Tunisiens, et comme la plupart des Tunisiens ils avaient peur. On ne va pas pouvoir construire l’avenir en mettant au ban de la société tout ceux qui de près ou de loin fricotaient avec le RCD.

Ce gouvernement est provisoire. Des élections libres et transparentes vont enfin nous permettre de choisir nos dirigeants. C’est une chance historique précieuse. Ne la gâchons pas par excès de zèle.

Tout cela a commence par une révolte sociale et je pense que si l’on ne se penche pas rapidement sur les soucis des jeunes de Sidi Bouzid et d’ailleurs dans le pays, avec des mesures d’urgence les concernant, on va droit dans le mur.

Je ne connais pas Slim Amamou, mais il n’a pas l’air d’être un mouton (surtout depuis qu’il est rasé :) Et je pense qu’il a raison de tenir bon dans ce gouvernement. C’est peut-être seulement un symbole mais alors c’est un symbole vraiment très fort et qui prouve le virage à 180 degrés qui est en train d’être pris par le pays.

J’espère vivement que le RCD sera dissout. S’il ne l’est pas d’ici les élections (ce qui m’étonnerait beaucoup) et bien nous le détruirons par les urnes en lui donnant un beau zéro bien rond.