Par Cheikh Dukhani.

Au début du 7éme Siècle, Dieu a envoyé un messager nommé Mohammed (saws) pour réciter un livre appelé Coran. Dans ce livre, Dieu appelle à la tolérance, à ne suivre que Dieu, à ne suivre que sa parole à ne pas faire de distinction entre ses messagers.

Parfois, je me demande, si j’étais Satan, ce que j’aurais fait pour contrer le message Divin.

Si j’étais Satan, tout d’abord je ne perdrais pas la boussole. Ce n’est pas le premier prophète à qui j’ai eu affaire et détourner les croyants de la voie de Dieu, c’est ma spécialité et même ma promesse à Dieu. J’ai déjà poussé des croyants à tuer Jésus, ce n’est pas un livre qui va me faire peur.

La première chose à faire est de détourner les musulmans du Coran. Pour cela, il me faudrait d’autres livres.

Pas de problèmes. Dans une première étape je multiplierais les messages et les propos mensongers sur le prophète. Après quelques décennies, lorsque les choses commenceraient à être oubliées, je compilerais le best of de ces mensonges dans des livres en faisant croire à deux imbéciles que j’aurais sélectionné qu’il s’agit pour eux d’une mission divine.

J’appelais le premier les « vérités de l’enfumeur » et le deuxième les « vérités du musulman ». C’est trop voyant mais c’est trop marrant et je suis sûr que ça passerais. Ensuite je dois sacraliser ces livres, je jouerais sur les mots.

Je mettrais la confusion entre les mots Rassool (messager utilisant les mots de Dieu) et Nabii (prophète informateur utilisant ses propres mots). Ainsi, l’obligation religieuse de suivre le rassool lorsqu’il cite les mots de Dieu se transformera en obligation religieuse de suivre le Nabii dans les conneries que j’aurais compilées dans mes best of.

Je détournerais le mot sunna de sa vocation divine initiale pour en faire le nom de mes livres et je dirais qu’il s’agit en fait d’un complément religieux au coran.
A partir de ces livres, j’inciterais des personnes que j’aurais sélectionnées selon les critères de stupidités et de perversités adéquats pour créer des doctrines et diviser les musulmans. Je détournerais ensuite le mot charia utilisé pour le coran dans le coran pour le donner à l’ensemble de toutes ces conneries.

Maintenant, voyons voir ce qu’il faudrait écrire dans mes livres.

Pour garder un peu de crédibilité, je serais probablement obligé de citer quelques histoires authentiques mais surtout je dois sacraliser le prophète et ses compagnons pour faire de mes livres des livres sacrés. Un peu de paradis pour ceux qui suivent mes livres ici et peu de d’enfer pour ceux qui ne le suivent pas et le tour est joué.

Dans mes livres, j’encouragerais la pédophilie, la misogynie, le meurtre, la torture et la dictature et tout le tralala au nom de Dieu. Je dirais ce qui est licite et ce qui illicite et je mettrais tout plein de rites stupides qui me permettraient d’abrutir la masse populaire en leur disant que ça mène tout droit au paradis. Quant aux petits merdeux qui s’accrochent au coran et qui ne veulent lire rien d’autre, j’en ferais des gens qui veulent désobéir au prophète et à Dieu. Je les déclarerais apostats et je les condamnerais à mort, au nom de Dieu et je promettrais le paradis à ceux qui le tuent.

Parmi les plus cons, je choisirais mes savants. Je leur ferais porter de longues barbes et des vêtements spéciaux pour inspirer la respectabilité et leur demanderais de crier le plus fort possible Allah ou Akbar tout en promettant le paradis à ceux qui les suivent. Bien sûr, ces savants n’inventeront rien. Ils seront totalement aveugles aux sciences réelles et aux phénomènes physiques que Dieu a appelé versets dans le coran. Ils seront les scientifiques du blablabla. Ils citeront de temps en temps versets du coran pour une peu de crédibilité, tout en les mettant hors contexte et en les interprétant selon le sens que j’aurais donné dans mes livres. Mes savants passeront le temps à se citer les uns les autres et à lire mes livres et la multitude de sous-livres que j’aurais inspiré.

En lisant mes livres, mes savants apprendront à gérer les contradictions et les mensonges tout en s’imbibant d’une culture moyenâgeuse. Ils saliveront en pensant à l’autorité que je leur confère et je leur dirais que l’islam régit tous les aspects de la vie du musulman et qu’ils devront être systématiquement consultés par les gens de pouvoir. Si Dieu ne veut pas créer une église pour les musulmans alors j’en créerais tout plein et j’instaurerais tout plein des titres pompeux.

J’encouragerais la théorie selon laquelle le coran est incompréhensible sans mes savants et leurs conneries. Plus personne n’essayera de comprendre le coran tout seul alors que de simple bédouins y arrivaient au 7 ème siecle.

Arrivés à ce stade, mes savants seront prêts pour prendre le monopole de la pensée religieuse et de toute autre pensée. Oui, je ferais des musulmans des gens incapables de réfléchir sur Dieu, même si leur coran leur demande de le faire. Ils écouteront mes conneries en l’appelant science et savoir et ils écouteront le coran comme on écoute une chanson sans même essayer de le comprendre. Je ferais de l’inesthétique vestimentaire le symbole de la beauté spirituelle et j’interdirais toute forme d’art qui dégourdirait les neurones.

Au nom de Dieu, j’inviterais à étudier ma science dans les écoles au détriment de toutes les sciences qui viendraient des pays impies. Même dans la merde, ils croiront détenir la vérité. En jouant sur les sentiments identitaires, je ferais du retour au moyen âge, un préalable incontournable vers la modernité et le progrès.

Je corromprais les mosquées et j’y appellerais à suivre mes livres et mes partis. Le coran dit que seul le nom de dieu doit y être invoqué mais ce n’est pas un problème.

Les idiots, même en démocratie, ils voteront pour ma dictature et mes savants seront si cons qu’ils me suivront en croyant suivre Dieu et qu’ils embarqueront avec eux une grande partie de leur peuple dans mon adoration, moi, le grand Satan.

Avant d’aller en enfer, moi et mes démons, qu’est ce qu’on va se marrer le jour du jugement lorsque Dieu leur sortira le coran et leur demandera qui ont été leur maîtres.

STOP.STOP. STOP.STOP.STOP.STOP.STOP.

Neurones de merde, arrêtez vous.
En arrière les pensées nauséabondes.
En arrière Satan, arrête de me chuchoter des pensées pernicieuses.
Je sais que tu ne peux pas être aussi diabolique.

Site Favori : www.nahdha.org
Site Haï : http://laashirk.voila.net