Une conférence de presse s’est tenue aujourd’hui jeudi 19 avril par le CPR pour annoncer la mise à l’écart de M.Abderrapouf Ayadi du poste de secrétaire général du parti. Selon le bureau politique, cette décision a été prise suite à un message audio envoyé de la part de M.Ayadi au parti des Forces Libanaises où il a « loué ses membres qui appelleraient à la liberté et à la démocratie. »

Cette action, faite au nom du parti, sans aucune concertation au préalable avec les membres du bureau politique, a été « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase » selon M.Imed Daimi puisque le SG a loué un parti impliqué dans le drame de Sabra et Chatila.

En conséquent, M.Ayadi n’est plus secrétaire général du parti mais garde sa qualité de membre du bureau politique. En attendant, une assemblée nationale qui aura lieu le 12 mai sera préparée par le CPR afin de fixer la structure du parti et élire un nouveau SG. Quand à Imed Daïmi, il assurera la fonction de porte parole du CPR outre celle de directeur du cabinet du président de la République.

Communiqués du CPR :