Track tour 14

Klay BBJ a récemment annoncé avoir reçu un Silver Play Button, une récompense de Youtube aux créateurs de chaînes ayant dépassé les 100.000 abonnés. Durant les dernières années, le site d’hébergement de vidéos de Google est devenu le principal canal de diffusion de la musique émergente tunisienne dont les artistes sont largement plus productifs que ceux du courant dominant. Loin devant, le rap s’impose comme le genre le plus prisé par les internautes. Focus sur les cinq chaînes Youtube les plus suivies.

Hamzaoui feat Crack – Salli 3annibi

Le rappeur originaire de l’Ariana est l’artiste tunisien au plus grand nombre d’abonnés sur sa chaîne Youtube, avec plus de 191.000 inscrits. A part l’authenticité de ses textes et la facilité d‘accès à son univers musical, Hamzaoui doit certainement cette position à l’ancienneté de sa chaîne créée le 15 septembre 2011. Comptant 11 vidéo-clips à son actif, cet artiste alimente également son compte Youtube avec des teasers précédant leurs sorties, des enregistrements audio ainsi que des extraits de ses expériences d’acteur dans les séries TV et les publicités. Jusqu’aujourd’hui, sa chaîne a cumulé plus de 76.674.000 vues.

Klay BBJ – Hayem

Sa chaine Youtube n’a été créée que le 31 octobre 2014. Pourtant, elle a attiré, en 1 an et demi, plus de 167.000 abonnés. Avec 14 vidéos dont 11 clips, il a rapidement rattrapé son retard à créer sa propre chaîne. Comptant plus de 67.508.000 vues, c’est aujourd’hui la chaîne au potentiel le plus prometteur. Ce qui lui a valu un Sliver Play Button, un prix attribué par Youtube aux détenteurs de chaînes dépassant les 100.000 abonnés. Sa dernière vidéo « Hayem », extrait de l’album « Al-Mataha », a été visionnée près de 2,5 millions fois en moins de deux semaines.

Balti – Fel Barima

Le vétéran du rap tunisien a aussi pris du retard à créer sa chaîne Youtube. Elle n’a été lancée que le 27 janvier 2014. Néanmoins, elle compte déjà 14 publications dont 11 vidéo-clips. La popularité du rappeur et sa forte productivité permettent à sa chaîne Youtube de faire des pas de géant. Aujourd’hui, près 160.500 utilisateurs y sont inscrits et le nombre de vues a déjà dépassé les 90 millions. Son nouveau titre, avec un sample vocal de Cheikh Efrit au refrain, s’annonce comme un franc succès.

GGA – Madha Ya Hedha

L’ex-membre du groupe Redstar trace sa route en solo avec beaucoup de détermination. Créée le 1er avril 2013, sa chaîne Youtube rassemble près de 94.000 abonnés. Elle enregistre, jusqu’à l’heure qu’il est, plus de 40 millions de vues. Pourtant, il a nettement plus de publications (83 posts) que ceux qui le précédent. Ses paroles trash, son rap sombre ancré dans la tradition underground, ses positions controversées et sa faible médiatisation pourraient expliquer le gap entre lui et ses alter-ego tunisois.

Redstar Radi – Everywhere

Avec plus de 64.500 abonnements à sa chaîne Youtube, les publications d’Aymen Ben Amor alias Radicali ont attiré 27,5 millions de vues. Porte-étendard du rap du Sahel aux côtés de son ancien acolyte GGA, ce rappeur au flow poignant a pourtant créé sa chaîne depuis le 13 février 2012. Extrêmement riche, elle compte 122 publications, en majorité audio. Au moment où la majorité des rappeurs tunisiens préfèrent la démarche des singles et procèdent rarement par album ou par mixtape, il a sorti six projets en 4 ans : The Hood Legend, B.U.R.N, Street Rehab, Red Seazon, Aous et S.A.L.U.T.E.