Tlamess est avant tout une expérience sensorielle où se mêlent un scénario étrange, une lumière mystérieuse, une musique hypnotique et la création d’un échange d’un autre ordre, celui d’œil à œil condensant à lui seul le pouvoir du cinéma mis à l’œuvre dans le film. Nous sortons “sonnés” de la rencontre avec Tlamess : quelque chose reste et nous maintient dans l’univers du film comme si nous avions du mal à resurgir d’un rêve, à revenir d’une autre dimension qui fait monde et qui persiste en nous après sa vision.