Sous le slogan « La révolution gagne sur la médiocrité et l’intégrisme », l’ATFD a tenu son 13ème congrès les 25, 26 et 27 juin. Dans une salle désemplie afin de respecter les mesures sanitaires imposées par le Covid, la présidente sortante de l’organisation, Yosra Frawes, a tenu son ultime discours devant un parterre d’invités de la société civile. «Nous ne sommes pas une partie d’une société civile organique (…) Notre militantisme vise à asseoir un Etat démocratique et social fondé sur l’égalité absolue entre toutes les composantes de la société », a clamé Frawes.