Peu de données officielles sur Hay Hlel figurent sur le site de l’Institut National des Statistiques (INS). Mais nous avons trouvé dans un mémoire de recherche de l’Ecole Nationale d’Architecture Urbaine (ENAU) datant de 2016 des chiffres recensés à partir d’une enquête de terrain et d’entretiens avec les habitants. Hay Hlel s’étale sur 360.000 m2 où habitent 10.000 personnes. Les premières constructions remontent aux années 50 dans un contexte d’ « urbanisation accélérée »[1] suite à l’arrivée de tribus provenant de l’ouest du pays. Il s’agit par exemple des Frachich, Awled Ayar et Guerrich qui ont choisi de s’installer aux périphéries de la capitale. En 2016, 140 nouvelles constructions se sont implantées sur une superficie de 35.000 m2  réparties sur 3 zones : Guerich, Hay Dar Chabeb et Kandahar[2].