free-sofiene-nadhir

Les mots
Les mots
Les mots
A l’intérieur et à l’extérieur des Saintes Ecritures

Pansements éphémères
Quand la nuit décide soudain de se faire plus longue
Voilant les regards
Des êtres qui pensaient ne faire que passer
En attendant l’autre monde
Peut-être…

Voyageurs nocturnes
Vos pendules terrestres suspendues à l’heure du souvenir
Vos coeurs et vos ventres
Remplis de larmes
Attendant le retour du Miracle
Une réponse à l’interrogation de la victime :
Le lotus finira-t-il par refleurir
Quand chez nous,
La vie est trop souvent égale à la mort.
Quand face à notre impuissance et à nos fragilités,
Désespérés,
Vos corps ont entrepris la quête du secret des créatures aventurières
Celui caché dans les entrailles,
De l’étoile
Des disparus.

Et dans cette recherche
Le soleil devrait s’annoncer bientôt
Accueillez-le! Même si il n’est pas Oracle
Car pour renaître de ses cendres
Le phénix a dû laisser s’en aller une partie de lui

Entre l’aube et le crépuscule
Il faut célébrer la vie!
Et quand l’obscurité revient
Munissez-vous de vos chapelets
Et regardez le ciel sourire
Avec tendresse et bienveillance
Au dessus des langages…

*Cette poésie est dédiée à Souad et Muawia Chourabi et Sami ainsi qu’à Sami et Sonia Guetari.