A l’en croire les programmes présentés par les 8 candidats en lice pour la municipalité de La Marsa – 4 listes dites indépendantes et citoyennes, Nidaa Tounes et Ennahdha, Tayyar et la coalition de l’Union civile – la refonte du modèle urbain, jusqu’à présent construit sur l’exclusion sociale et miné par la corruption, apparaît au centre des préoccupations. Elle passe autant par une gestion équitable et transparente des recettes de la commune que par l’intégration des quartiers marginalisés au développement du territoire.