Bien que le titre reste ésotérique et indéchiffrable, ma curiosité m’a amené vers la salle de théâtre aussi obscure que le quotidien de chaque Tunisien pour pouvoir déguster cette énigme artistique et retrouver au sein de la même œuvre d’art des représentations de diverses classes socioculturelles.