Vidéo hébergée par Blip.tv
 
 Cette vidéo sur dailymotion également
 Ou ici pour télécharger la même vidéo
au format .mov en 640×480

 

C’est au sein de la communauté des passionnés d’aviation que nous sommes allés chercher la trace des déplacements de l’avion présidentiel. Ces derniers ne ratent pas une occasion pour saisir par leurs objectifs, partout sur la planète, tous les types d’avions, objets de leur passion. Et parmi le nombre incalculable de photographies d’avions que l’on trouve, il y’a aussi les dizaines de « clichés » de l’appareil de la présidence de la République tunisienne. Et par chance, ces photographes semblent rigoureux quant à la mention des lieux et dates de leurs “témoignages photographiques”.

 

Il n’y a pas a priori, de raisons manifestes pour douter de l’authenticité de ces photos ayant immortalisé l’avion de la présidence dans différentes « postures » lors de ses nombreuses destinations européennes. De même, hormis d’éventuelles coquilles involontaires de la part des personnes qui ont publié ces photos, il n’y a pas, non plus, de raisons particulières qui feraient douter de la crédibilité des dates indiquées.

 

Après observation de plus d’une vingtaine de photos, le premier constat qui ressort, c’est les nombreuses destinations dont ne parle jamais la presse locale.

 

18 photos de l’avion de la présidence de la République
à travers ses quelques destinations européennes
(Utilisez l’ascenseur à droite des images pour faire défiler)

Samedi, 30 juin 2007
France, Paris, Orly
Photo : Jacko
(Myaviation.net)
Vendredi, 9 février 2007
Suisse, Geneve, Cointrin
Photo : M-A Veillard
(Jetphotos.net)
Ce même vendredi l’avion a vraissemblement atterri pour le week-end. C’est ce que semblent
indiquer le fret en cours de manutention à l’arrivée et la photo -suivante- de l’avion en vol le dimanche.
Dimanche, 11 février 2007
Suisse, Geneve, Cointrin
Photo : M-A Veillard
(Jetphotos.net)

(Vraisemblablement le départ)
Dimanche, 30 avril 2006
Italie, Milan, Malpensa
Photo : Christian Drändle
(Luftfahrt.net)
Mercredi, 22 février 2006
Belgique, Bruxelles
Photo : Kevin Cleynhens
(Planepictures.net)
Jeudi, 02 juin 2005
Malte, Luqa
Photo : Gordon Zammit
(Airliners.net)
Jeudi (même jour), 02 juin 2005
Malte, Luqa (départ)
Photo : Joseph Tonna
(Airliners.net)
Dimanche, 08 mai 2005
France, Paris, Orly
Photo : Philippe Noret
(Airliners.net)
Lundi, 21 juin 2004
Malte, Luqa
Photo : Malcolm J.Bezzina
(Jetphotos.net)
Lundi, 21 juin 2004
Malte, Luqa
Photo : Mark Farrugia
(Airliners.net)
Mardi, 22 juin 2004
Malte, Luqa
Photo : Malcolm J.Bezzina
(Airliners.net)
Samedi, 28 décembre 2003
Espagne, Madrid, Barajas
Photo : José Ramón Valero
(Airliners.net)
Vendredi, 8 août 2003
Espagne, Malaga
Photo : Manuel Marin
(Airliners.net)
Mardi, 08 avril 2003
Malte, Luqa
Photo : Karsten Bley
(Jetphotos.net)
Mardi, 08 avril 2003
Malte, Luqa
Photo : Malcolm J.Bezzina
(Airliners.net)
Mercredi, 09 avril 2003
Malte, Luqa
Photo : Joseph Agius
(Jetphotos.net)
Mercredi, 03 juillet 2001
France, Paris, Orly
Photo : Stéphane Burckard
(Airliners.net)

 

Qui utilise l’avion de la présidence de la République, lorsque ce n’est pas le chef de l’Etat ? Et à quoi cet avion, payé et entretenu par le contribuable Tunisien, sert-il ? Qui contrôle l’utilisation « raisonnable » de cet outil, qualifié par certains de « symbole du prestige de l’Etat » ? La Cour des comptes dont la nomination des membres dépend du président de la République ou, peut-être, la Chambre des conseillers, dont le tiers des membres est également nommé, d’une façon discrétionnaire, par le même président ?

 

Les Tunisiens savent que leur président n’effectue pas beaucoup de voyages officiels. Les destinations, entre autres, vers Malaga, Malte, Genève ou Madrid (parfois pour une période qui ressemble fort à un shoping du week-end) l’ont-t-elles été alors dans un cadre privé ? Dans ce cas, l’utilisation de l’avion présidentiel ne relève-t-elle pas de l’abus ?

 

Pour éviter la démagogie, on peut envisager de nombreux usages de cet avion qui ne soient pas pour le seul agrément du prince : telle sa mise à disposition pour certaines missions du gouvernement, missions humanitaires ou, pourquoi pas, certains déplacements exceptionnels de l’équipe de Tunisie, etc. Les déplacements de l’avion, observés au sein des photos, relevaient-ils de ces cas de figure (quand bien même je les trouve, pour ma part, aberrants étant donné le coût) ?

 

Je n’en sais rien, car ces questions relèvent en Tunisie du tabou. Je constate simplement, et pour ne citer que le cas des deux photographies du vendredi 9 février et dimanche 11 février 2007, qu’il n’y a rien dans les médias tunisiens (sauf myopie de ma part) qui pourrait expliquer ce week-end à Genève de l’avion de la présidence de la République (cf. les archives de Lapresse.tn du mois de février 2007).

 

Outre l’aspect troublant de ces destinations de l’avion en question, aussi longtemps que durera le silence médiatique relatif à l’évocation du train de vie (et pas seulement) de la présidence, la présomption de culpabilité, quoique l’on dise et quoique l’on fasse, sera la norme (comme dans toute République plus proche des champs des bananiers que du terreau sur lequel s’enracine l’Etat intègre).

 

Enfin, le but étant de savoir “qui fait quoi de l’argent des contribuables ?” il est utile de préciser que si un lecteur constate la coincidence d’une date de l’une des photographies avec une activité officielle ayant nécessité l’utilsation de l’avion présidentiel, qu’il n’hésite pas à me le signaler. Je rajouterai son observation à la fin de ce billet.

 


M-A-J en attente … :

 
 

Astrubal, le 29 août 2007
http://astrubal.nawaat.org

http://www.nawaat.org