Par Taha Ben Khoud,

Je voulais en tant que citoyen Tunisien me prononcer sur ce volet économique qui s’associe aux decisions et philosophies politiques d’un Etat juste envers ces citoyens.

J’ai souffert sous le regime des Ben Ali,Trabelsi et nos sociétés de prestations tourisitiques continuent de souffrir de l’esprit d’exclusion et du silence qui prône actuellement après le changement du 14 Janvier.

Nos clients croisiéristes qui voulaient bénéficier de nos prestations avaient été pris en otage par les mafieux Trabelsi sous les yeux de tous les intervenants du secteur. Dans mes lettres adressées au portail du gouvernement à maintes reprises depuis plus de deux ans, j’ai dénoncé ce comportement autoritaire et averti qu’un Port national comme celui de la Goulette ne pouvait se transformer en bien privé. J’ai due avoir plusieurs entretien avec Madame El Fil directrice du produit auprès de l’OMPP et finissions par avoir la dérogation pour les agences de voyages qui prouvait les bookings de leurs clients et devrions à chaque fois nous rendre à la Goulette pour avoir notre accès au port et ça prenait les signatures de toute une burocratie pour finaliser cette demarche, une demarche dérogatoire qui a duré à peine deux semaines et finissait par nous exclure de nouveu. A cause de ces entraves nous avons perdu 55% de nos revenues.

Les bouleversements qu’a vécu notre pays ces derniers mois et l’évolution qui a lieu nous a coûté l’annulations de tous nos groupes de circuits organisés, des excursions programmées pour l’année en cours en dehors des réservations que nous étions en mesure d’organiser allant au mois d’octobre 2011.

Les crédits bancaires sont encore organisés de facon à les soumettre aux grands gérants de l’industrie tourisitique tout en excluant les sociétés moyennes. Ceux qui avaient bénéficié de l’Ere de Ben Ali et Co, continuent à tirer profit de l’ère nouvelle, malgré que ceux ci sont les plus endettés. Nous autres on voyait notre business vivre ses derniers souffles sans que le gouvernement intérimaire puisse nous appuyer. L’absence d’intervention urgente peut avoir des conséquences néfastes sur nos familles, notre survie malgré les efforts pénibles fournis en vue d’attirer la clientèle du monde entier.

Personnellement je ne tiens pas à gérer l’agence de voyage dont je suis gérant, car je suis certain de pouvoir offrir au pays plus d’options de Marketing si l’on me permet de m’investir dans ce sens . Je maîtrise la langue allemande, l’Anglais et le Francais, je peux m’engager à reincarner ces marches si on me donne l’ocasion.

Malheureusement le gouvernement intérimaire est tellement harcelé par le fardeau de ces multiples taches, ce qui l’entrave de façon à devenir impuissant.
En Tant que citoyen je m’adresse a vous en vue de m’orienter d’avantge pour que je puisse contribuer au developpement de notre pays au lieu de rester entre quatre murs et vivre ma frustration et isolation à la fois.

Merci