Par Abbes Bezzine

Depuis l’avènement de la révolution de ce pays martyrs, les gouvernements qui se sont succédés : Celui d’el Ganouchi a protégé, les avoirs (argent et bien mobilier et autres…), et les arrières des BEN ALI et des TRABILSSI et a facilité leur fuite !!!(ceux qui sont partis par tripoli, les autres par la frontière algérienne…) d’autres continuent de circuler librement en Tunisie !!! Jusqu’a ce jour aucune procédure sérieuse pour geler les avoirs de ce clan à l’étranger !!! et aucune plainte contre ben Ali et Leïla en Tunisie !!!…Plus de quarante jours que la foule, partout, réclame le départ de Ghanouchi mais…rien… puis , lorsque les puissances étrangères ont compris qu’il n’est plus l’homme de la situation, ils l’ont fait dégagé…pour le remplacer par un autre des leurs, un fervent disciple de Bourguiba –l’homme des compromis- l’homme qui lui aussi a dirigé la Tunisie d’une main ferme( le combattant suprême !!!) fermant la porte à tous les autres partis… ; à la liberté d’express fuite !!!

Ces deux gouvernements n’ont pas cru quant au sérieux de ce peuple, à sa compétence à comprendre toutes les magouilles, à son droit d’exister libre et d’être maitre de son destin, à sa capacité à défendre ses aspirations réelles (sit-in el kassba1 et 2, les rassemblements dans tous les coins du pays, les grèves, les pétitions, les appels, les caravanes de solidarité et de soutien, les comités de la protection de la révolution, les discutions…).

Ils ont essayé par tous les moyens de les enterrer et d’en passer outre par la fuite en avant et par des décisions, par étapes, qui montrent le peu de respect de ce peuple en voici quelques pratiques :

– la nomination-exprès- des ministres r.c.d

-la nomination-toujours exprès- des gouverneurs du ce même partis.

– le « flou »du rôle des trois commissions, et les membres qui les composent (certains membres ont les mains sales et ont collaboré avec l’ancien régime).

-la liste des délégués :presque tous des r.c.d( ces nominations peuvent embraser le pays !!! imaginez 264 point chauds en même temps dans notre pauvre bled !!!mr le premier ministre qui veut rendre au gouvernement son statut et au pays sa sécurité !!!)

-l’absence des représentations des régions dans le conseil de l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution de la réforme politique et de la transition démocratique.

-la nomination des « des personnalités patriotiques »sic !!!( la plus part ce sont déclarés-ces derniers temps- des révolutionnaires de salon- dans ces maudites chaines qui changent de couleurs comme les caméléons…

-des représentants du corps médicaux !!!pourquoi pas d’autres représentants d’autres professions (maçons, menuisiers, professeurs, municipalités, etc… ).

Le top, c’est, premièrement, la présence des chiens américains, dans le vrai sens du terme-dans le fief de notre ministère des affaires étrangères, et la mascarade des « soit disant » journalistes !!! Lors de la visite de Clinton : Soyez certaine madame on sait pourquoi vous êtes venue !!! vous et la valse de tous les autres diplomates du monde : la Tunisie n’est plus un gâteau à partager…mais un os très dur !!!

Deuxièmement, la déclaration du premier ministre à propos du « déserteur » mais l’affaire est restée sans suite, ni plainte contre « lui » ni tentative de le ramener !!!On dirait qu’il a dit ça pour amuser la galerie !!!

Et puis deux mois se sont écoulés, depuis le 140111 et toujours pas de plaintes officielles ni officieuses auprès des instances internationales pour ramener l’argent du peuple éparpillé dans tous les coins du globe !!!pauvre Tunisie !!!

Alors que des tunisiens vivent encore dans des gourbis, qui boivent avec les animaux, qui meurent de faim…qui des ministres est allé leurs rendre visite ??? Voir ce qu’ils endurent… trouver une solution – urgente- à leur situation critique…ils n’ont pas besoin de paroles !!!

Chers tunisiens : soyons vigilants pour protéger notre révolution car elle est en danger !!!