andi-mankolik

Introduction

Tout le monde sait commeىف fonctionne cette émission. Mais si les intentions déclarées de l’animateur sont très louables, les résultats ne sont pas conformes aux intentions. Ce qui relève soit de l’improvisation, soit de l’amateurisme, soit de la poursuite d’un objectif purement commercial ?

Objectifs De L’émission

1) Permettre à une personne choisie de venir exposer un problème en direct sur le plateau, et l’aider à trouver une solution avec la personne invitée.

2) Aider les gens en conflit à se réconcilier, et concrétiser leur accord par l’ouverture du rideau.

Réalisation

1ère constatation: Cette émission a présenté différents types de problèmes :

– Elle a commencé avec des problèmes de personnes qui se sont séparées (volontairement ou non) depuis très longtemps) et qui se retrouvent enfin. Ce qui est touchant, dramatique et sensationnel.

– Puis elle est passé à des problèmes de querelles d’amoureux, qui n’hésitent pas à déballer des détails très personnels et intimes, à s’accuser de tout, et à se mentir effrontément.

– Puis elle a exposé des conflits conjugaux ; comme les problèmes d’argent, ceux du mari qui ne travaillepas , les problèmes de la liberté de la femme, ceux des relations avec les parents….etc.

– Puis on a eu droit à des problèmes de couples en conflits (séparés ou divorcés), conflits qui sont souvent aggravés par les problèmes des enfants, les conflits avec les parents et entre les familles….etc.

– Les cas qui se répètent souvent sont les conflits d’amoureux, qui soulèvent les problèmes de l’amour, de la fidélité, de la jalousie, de la sincérité, de la bonne foi…..etc.

2ème constatation : On ne sait pas selon quel critère le réalisateur choisit de présenter tel ou tel cas ? Est-ce un secret d’état ? Jusqu’à ce jour on a privilégié les conflits amoureux, les conflits conjugaux, les conflits de famille. Mais d’autres chaînes TV sont allé plus loin. Il y a déjà une animatrice voilée ridiculement, qui privilégie des thèmes sensationnels et surtout tabous dans notre société.

3ème constatation : En Tunisie ce glissement des thèmes de l’émission, a abouti surtout à des spectacles de « تقطيع و ترييش». Ce qui n’a rien de divertissant, ce qui justifie d’ailleurs l’accusation de « télé poubelle ». D’ailleurs deux émissions de téléréalité en France sont allés jusqu’à exposer des problèmes d’homosexuels. Bizarrement elles ont été suspendues définitivement. Notre société est-elle devenue plus permissive et plus libérale que la société Française ?

4ème constatation : Certains cas dans cette émission sont insolubles, et toute réconciliation est impossible. Ce qui met dans l’embarras l’animateur. Pour sortir de l’impasse, ce dernier, soit il escamote l’émission, en passant très vite à la séquence de l’ouverture du rideau, ou alors il fait pression sur l’une des parties en essayant d’imposer sa morale et ses opinions personnelles !!

5ème constatation : Parfois l’animateur arrive à arracher une solution pseudo médiane. Or rien ne garanti que cette solution va être respectée, vu la mauvaise fois manifeste de l’une des deux parties?

6ème constatation : On ignore aussi la suite de la plupart des cas de réconciliation. Parce que certains invités peuvent (pour sauver la face) céder en ouvrant le rideau, et ne rien faire de ce qu’ils ont promis de faire sur le plateau !

7ème constatation : Plusieurs conflits ou cas relèvent d’une même problématique, en général relevant de la morale, de la justice ou des règles sociales. Or ni la chaîne, ni l’animateur n’ont les compétences et l’autorité nécessaires pour intervenir ou trancher à la place des autorités compétentes.

8ème constatation : Certains cas exposés ont trouvé peut être une solution sur le champ ; mais pas les nombreux cas anonymes qui n’arriveront jamais à être exposés à la télé. Or les chaîne TV, et les médias ne peuvent pas se substituer aux autorités compétentes pour solutionner (même indirectement) les nombreux problèmes qui concernent la société.

9ème constatation : Certes certains problèmes soulevés sont très graves. Et ce n’est pas avec une réconciliation spectaculaire parfois arrachée habilement par l’animateur, que ces problèmes sont résolus définitivement.

10ème constatation : Les techniques médiatiques, utilisées ne peuvent que fausser l’issue des problèmes. Les techniques utilisées comme par exemple dans « المسامح كريم » sont mêmes ridicules. Les « pleurs » d’Abderrazak Chebbi par exemple n’ont fait jusqu’à maintenant qu’agacer les téléspectateurs et rendre ce dernier plus ridicules. Dans « عندي ما نقلك » ces effets font perdre surtout le jugement des femmes. Elles faiblissent devant le regard des autres (celui de la société). Ce qui est injuste. Au contraire les hommes arrivent facilement à arracher une solution à leur avantage, alors qu’objectivement, moralement ou juridiquement ils ont torts.

Conclusion

1ère conclusion : Les principales victimes dans ces émissions sont surtout les femmes. Elles sont victimes de leur naïveté, de leur sensibilité, des enfants qu’elles ont eues sans réfléchir, et en définitive de leur manque d’éducation, et de leur soif de gouter à la liberté totale.

2ème conclusion : Les hommes, (qui ont un comportement d’adolescents), s’en sortent mieux. Mais ils sont aussi victimes de leur absence totale d’éducation et de leur manque de maturité. Il semble qu’ils n’ont reçu aucune éducation morale, civique, religieuse ou sociale, ni de la part des parents, ni de la part de la famille, ni du système éducatif, ni de la part de la société, ni de la part de personne. Ils n’ont jamais été sanctionnés et puni par personne ?

3ème conclusion : Un des principaux responsables de ces problèmes sociaux c’est cet engouement effréné pour la liberté totale. Or quand on vit en société, il y a toujours des limites. Or personne n’a inculqué à ces jeunes ni l’existence de ces limites, ni le sens des responsabilités.
3ème conclusion : Le seul point positif de ce genre d’émissions c’est la mise à jour de la démission des autorités et des forces sociales dont nous avons cité la liste plus haut.

4ème conclusion : Certes ce genre d’émission, peut ne pas céder à la facilité, au sensationnalisme, et à des dérapages incontrôlés. Elle peut facilement jouer un rôle informatif, éducatif et culturel. Elle peut faire participer des experts (en psychologie, en droit…..etc. pour conseiller les protagonistes sur les conséquences de leurs actes. Elle peut organiser périodiquement des débats avec différentes autorités compétentes, y compris des téléspectateurs, pour analyser les cas exposés et proposer des solutions.

Lire aussi : Tunisie : Les émissions de téléréalité et la télé poubelle