Une colline nettement tranchée, comme si on s’y était taillé une part de gâteau. Juste en dessous, s’élève un bâtiment à ses pieds. A Riadh El Andalous, aux contreforts du parc Ennahli, à l’Ariana, les bulldozers et le béton font reculer la nature. Et un nouveau chantier de construction a démarré. Il s’agit d’un immeuble d’habitation de 6 étages en cours de construction. Visiblement, une partie de la montagne de basse altitude a été sacrifiée au profit de l’extension du capital immobilier.