La violence verbale et physique règne à l’Assemblée des représentants du Peuple (ARP) comme en témoigne le dernier accrochage survenu le 7 décembre entre les députés de la coalition Al-Karama et ceux du bloc démocrate. Après des altercations verbales, la violence est montée d’un cran faisant pour victimes les députés du bloc démocrate, Anouar Bechahed- blessé à la tête-, Samia Abbou et Amel Saidi. A l’issue de cet incident, Abbou comme Saidi ont dénoncé le climat de violence qui prévaut à l’ARP et ciblant particulièrement les femmes politiques.