Vers midi, à la périphérie de la ville de Dar Chaâbane El Fehri (gouvernorat de Nabeul), des dizaines de femmes s’empressent de quitter leur lieu de travail. Certaines se dépêchent de rentrer chez elles. D’autres se dirigent vers les gargotes. Ce sont les ouvrières des usines du textile, reconnaissables à leur tablier rose.

Selma et Raja, âgées respectivement de 22 et 24 ans, se sont installées dans un boui-boui servant du kaftagi. Elles partagent un sandwich et des pâtes faites maison contenues dans un récipient en plastique. « On doit déjeuner vite fait », me lance Sana. Et pour cause : ces ouvrières n’ont qu’une demi-heure de repos. Pour ces femmes, le temps perdu, c’est de l’argent perdu. Car elles sont rémunérées à l’heure.

L’heure est payée 2900 millimes mais ça peut atteindre 3000 millimes si le travail les satisfait,

précise Rahma.

Pour un salaire mensuel d’environ 450 dinars, ces ouvrières travaillent de 7h30 du matin à 17h. Elles ne comptent pas faire carrière dans ce secteur. « C’est provisoire, le temps d’avoir les moyens de lancer notre propre projet », confient-elles. Sana a abandonné les bancs de l’école lors de sa première année de collège. Elle s’est formée par la suite dans la pâtisserie. Quant à Raja, elle s’est tournée vers une formation de styliste après la 9ème.

Main d’œuvre féminine précarisée

Ces jeunes filles font partie des 185 mille ouvriers travaillant dans les 1768 entreprises de textile actives en Tunisie, a déclaré à Nawaat le secrétaire général de la Fédération générale du textile, habillement, cuir et chaussures au sein de l’UGTT, Habib Hezami. Mille entreprises sont destinées à l’exportation, sous la loi d’avril 1972 promouvant les investissements étrangers. Le reste fournit le marché intérieur, précise le responsable syndicale.

Les salariés du secteur forment 35.7% de de la totalité de la main d’œuvre du tissu industriel. 27% du total des entreprises se trouvent dans le gouvernorat de Monastir, 19% dans le Grand Tunis. Sousse, Nabeul et Sfax suivent avec respectivement 12%,11%, et 10% des unités.