Chokri Bahloul

Chercheur scientifique, médecin vétérinaire, à l'Institut Pasteur de Tunis.

21 Feb 2011

Et si ce qui se passe actuellement en Tunisie est une miniature de la révolution mondiale ? Je suis complètement convaincu et cela poussera tous les décideurs politiques et économiques mondiaux à s’y interroger sur le nouveau visage qu’il faut donner à la mondialisation.

09 Feb 2011

Notre révolution montre que le pays manque de symboles, qui peut s’avérer un risque potentiel. D’un côté, par la voie démocratique une force politique telle qu’elle soit, finira par l’emporter et qui ne pourra échapper à la tentation de créer son propre symbole. D’un autre côté, l’absence de tout symbolisme risque de déstabiliser le pays et n’importe quel militantisme ne peut être guidé qu’avec un leader