Elyes Gherib


15 Nov 2011

Pour beaucoup, la source de tous nos maux présents et futurs, c’est le parti islamiste. Premier fait : Ennahdha a obtenu 37% des suffrages exprimés, c’est-à-dire de 3.702.620 votes sur 4.123.600 inscrits, sur 7.562.224 tunisiens en âge de voter. Ces 37% leur ont donné 41,5% du nombre total de sièges. 37% de 49% = 18,11% des tunisiens en âge de voter. […]

31 Jul 2011

Depuis que Ennahdha a de nouveau droit de cité après 20 ans d’absence, le mouvement a montré beaucoup d’ambiguïté quant à ses déclarations, ses opinions, son programme et son financement. Beaucoup de matière pour une critique intelligente et constructive donc, mais malheureusement, peu de gens attaquent Ennahdha sur ses vraies faiblesses. On préfère brandir le mythe de la privation des libertés individuelles qu’exercent systématiquement les partis islamistes partout où ils prennent le pouvoir, puis citer l’un ou plusieurs des pays suivants : l’Iran, l’Afghanistan, le Soudan, etc.