Olivier Moos


22 Nov 2005
Dans le monde de l’islam, apparaissent en effet de nouveaux modes d’engagement, faits de syncrétismes et de compromis, plus préoccupés d’intégration à l’espace public et de normalisation culturelle que de rhétorique révolutionnaire ou d’Etat islamique, et dont le déploiement, méconnu en Occident, nous est décrit dans un livre synthétique et stimulant. […].