Du 30 avril au 2 mai, dans un économat datant du début du XXème siècle, l’association Siwa plateforme a offert la découverte de La ligne d’une tentation, la restitution d’une résidence artistique qui a eu lieu à Redeyef. Des artistes tunisiens, français et irakiens ont, pendant quinze jours, expérimenté, travaillé et créé avec des habitants de la ville minière.