Riadh Guerfali

Riadh Guerfali

Docteur en Droit public, photographe, producteur de documentaires et développeur de logiciels multiplateformes. Engagé contre toute forme de censure et milite pour un internet libre, ouvert et accessible à tous. Ancien avocat inscrit au Barreau de Tunis. Ayant enseigné en France durant une quinzaine d'années, notamment le droit constitutionnel et le droit des nouvelles technologies de l'information. Blogueur tunisien [Astrubal’s Blog], actif sur internet depuis 1992. Co-administrateur de Nawaat. Signe particulier : Se fâche dès que l'on porte atteinte à ses libertés fondamentales, comme à celles de tous ses semblables de quelque pays qu'ils soient.

14 Feb 2013

Depuis le 16 décembre 2011, c’est en vertu de la loi constitutionnelle n° 6-2011 portant sur l’organisation provisoire des pouvoirs publics que la Tunisie est gouvernée. Cette phase transitoire, qu’instaure la loi, devait durer une année jusqu’à la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, celle-ci n’est toujours pas prête et la “petite Constitution” semble encore avoir de l’avenir, dans un climat tendu, ayant atteint son paroxysme avec l’assassinat de Chokri Belaïd, avocat et homme politique tunisien.

15 Feb 2012

Voici la couverture de la visite de Wajdi Ghanim à Mehdia par la chaîne “Canal du Dialogue Tunisien”. Beaucoup de Tunisiens se sont exprimés, notamment sur les réseaux sociaux, à propos de cette visite. Pour ma part, et outre le dégoût viscéral que j’éprouverai toujours à l’égard de tout propos encourageant les atteintes à l’intégrité physique, j’ai juste envie de dire à la dame que l’on voit vers la fin de la séquence : “aussi longtemps…

21 Oct 2011

La période qui vient, avec les enjeux constitutionnels qui en découlent, sera cruciale pour les 20 à 30 à venir. Quel que soit l’endroit où je serai, je continuerai à me battre avec la même foi pour les libertés fondamentales selon leur acception universelle, tout comme pour la dignité humaine qui n’ont jamais été autant dans le sens de l’Histoire. Encore une fois merci du fond du coeur à tous ceux qui m’ont soutenu et ont soutenu la liste Al-Jalaa.

23 Aug 2011

Qui est Fares Mabrouk ? Son nom est souvent cité dans les médias, mais on ne voit pas souvent la personne répondre à des propos tenus à son encontre. Il est un des rares hommes d’affaires tunisiens à tenir son propre blog. Il est aussi l’un des co-fondateurs de “Afkar Mostakella” dont l’objectif est d’influer sur la vie politique tunisienne. De par son lien de parenté avec Marouane Mabrouk, il est aussi l’une de ses personnalités qui suscite le plus d’interrogations.

12 Aug 2011

Qu’à l’attention des francophones, Antoine Sfeïr soit devenu le thuriféraire et le plumitif attitré de Ben Ali, ce fut son choix. Mais qu’il ait le minimum de pudeur aujourd’hui pour assumer la critique de ses actes. Quant à moi, je ne me limiterai pas à ces critiques. Avec des confrères avocats, nous sommes en train d’étudier les moyens juridiques afin de monter un dossier contre monsieur Sfeïr en vue de la restitution des sommes perçues par ce mercenaire sur l’argent du contribuable.

08 May 2011

Après les 23 ans du règne d’un Ben Ali qui s’est servi des forces de l’ordre comme des hommes de main au service d’une mafia, l’une des tâches les plus urgentes fut de restaurer cette image de voyous que certains éléments de la police nationale, au comportement indigne de l’uniforme qu’ils portent, ont pu donner aux agents du ministère de l’Intérieur.

05 May 2011

Suite à l’attribution du prix « Arab eContent Award 2011 » à Nawaat et du fait que ce prix soit délivré au Bahreïn, Nawaat l’a refusé, tel que cela a été annoncé dans le communiqué du 2 mai 2011. La position de Nawaat ne pouvait s’exprimer autrement afin de protester fermement contre la violation des libertés fondamentales et celle tout particulièrement de la liberté d’expression.

29 Apr 2011

Pour mémoire, voici un extrait de la dernière prestation de Borhane Bsaïs sur Al-Jazeera. C’était quelques jours avant la fuite de celui que ledit Bohtane défendait avec tant d’ardeur. C’est curieux du reste, à quel point Faïçal El-Kacem semblait si proche des Tunisiens malgré la distance, alors que ledit Blaïs, pourtant vivant parmi eux, fut dans la négation totale du drame tunisien, malgré le nombre déjà important des victimes. C’était le dernier acte d’un opportuniste des plus zélés !

31 Mar 2011

L’enjeu démocratique réside au niveau des mécanismes qui vont garantir les libertés fondamentales et l’État de droit. Des mécanismes pour lesquels aucune concession ne devrait être tolérée. Dès lors, la disposition constitutionnelle “Islam religion d’État” doit se juxtaposer à ces mécanismes pour les reconnaître et garantir leur compatibilité et non point pour les défaire. D’autant plus que des approches à la logique analogue ont remarquablement bien réussi.

28 Jan 2011

Cette vidéo est authentique. Il n’y a eu aucun montage. Même les frames d’un si mauvais goût au sein de l’introduction sont “d’origine”. Cette vidéo a été diffusée le 27 octobre 2010 sur TV7. Il s’agit d’un travail produit et réalisé par Lotfi Bahri.

Le commentaire lu par Lotfi Bahri est un morceau d’anthologie. Il incarne probablement le summum de ce que le Tunisien a exécré en terme de propagande. Et je ne serais pas étonné d’apprendre que, même pour Elena Ceausescu, il n’y a pas eu une “oeuvre” aussi dithyrambique. Bravo Lotfi !

08 Jan 2011

Ceci est un court document sonore qui retrace quelques moments lorsque la police est venue “cueillir” Sofiène Bel Haj M’Hamed alias Hamadi Kaloutcha. Ce document révèle, en partie, ce qui s’est passé juste après que les agents aient sorti Sofiène de son domicile. Ce que le document montre c’est que l’arrestation —ou plutôt le kidnaping, puisque comme d’habitude aucun titre légal n’est excipé en pareilles circonstances— s’est plutôt déroulée […]