Bourguiba enlevant son « safsari » à une femme tunisienne.

Par Nizar Chabbi.

En réaction à la déferlante d’hystérie qui touche notre pays ces dernières semaines concernant les islamistes, barbus, salafistes, et autres adjectifs dont je ne prendrais pas la peine de commenter l’origine, et en prenant pour exemple saillant l’arrêté du ministère de l’intérieur autorisant le voile des femmes sur les photos d’identité, j’aimerais dire :

Je ne comprends vraiment pas l’hystérie qui s’est emparée de certains de mes compatriotes à ce propos, la démocratie n’est elle pas le libre choix ? Que celles qui revendiquent la liberté de ne pas porter de voile, qui en sont fières et qui croient dur comme fer que c’est là que réside leur liberté, ne portent pas le voile, mais qu’elles n’empêchent pas celles qui désirent le porter de le faire ! – ZABA a excellé dans cet exercice liberticide –

Prendre pour exemple de liberté et de modernité (!!!) la scène d’un Bourguiba arrachant son « safsari » à une femme tunisienne (exemple pris par une citoyenne indignée dans un article publié dans le journal La Presse du 6/4/2011) est symptomatique de l’incompréhension et de la cassure qu’il y a entre notre élite de gauche « caviardisée », et le peuple.

Notre gauche-caviar, comme Bourguiba à son époque, n’a su emprunter à la gauche occidentale, et plus précisément française, que les épluchures, les futilités et la dénaturation des mœurs. A cette dame je dis NON ! NON madame, la scène que vous invoquez est une honte pour la Tunisie ! C’est une atteinte à l’intégrité physique et morale d’une personne et d’une nation ! Bourguiba était un despote éclairé certes, mais c’était surtout et avant tout un Despote ! Sans lequel nous n’en serions pas là.

Pour Bourguiba les tunisiens n’étaient et ne sont restés qu’une poussière d’individus (ce sont ses termes), le 14 janvier est venu prouver le contraire. Cette scène, comme celle où votre héro (Bourguiba), par ailleurs homme du passé qui aurait rêvé de naitre gaulois, gifle le peuple tunisien dans son ensemble en buvant un verre d’eau en public en plein mois de ramadan est une insulte à moi, à vous, à nous tous, à notre histoire, à notre civilisation et à notre religion, pilier principal s’il en fut de toute civilisation. Imagineriez-vous un seul instant, un président Américain, Français, ou quel qu’il soit profaner les sacralités de son peuple même si lui-même en son for intérieur n’y croit pas ? Qui méprise le peuple n’a pas à le gouverner fut-il un génie !

Ne trouvez-vous pas curieux, même contradictoire, que notre gauche caviar ne compte en son sein que des bourgeois ?? La gauche à son origine prétendait défendre les prolétaires et les damnés de la terre, chez nous, elle rassemble artistes « bobos » et habitants des banlieues chics roulant en automobiles hors de prix et passant leur vacances dans les stations de ski helvétiques.

Ceci est risible.

Je ne suis pas sympathisant islamiste (faudrait-il justifier d’une gorgée de bière ou de whisky pour convaincre les septiques … comme au bon vieux temps de ben ali ?), personne dans ma famille ne porte le voile et l’idée en prendrait à l’une de ses membres que j’essaierai de la convaincre du contraire ; je n’aime ni ne soutient les idées des islamistes, mais comme a dit Voltaire : je ne suis pas d’accord avec votre avis, mais je donnerais ma vie pour que vous puissiez l’exprimer.

Nous faisons face en ces temps troubles à des méthodes liberticides de la part de personnes prétendant défendre la liberté. Nous assistons aussi à une confusion grave et grandissante, entre laïcité et démocratie. Faudrait-ils rappeler aux chantres de la laïcité (mot, dont ils ignorent largement le sens) que les plus grandes démocraties du monde ne sont pas laïques ? Des exemples ? : Israël est l’état de thora et du talmud ! Les USA ne jurent que par la bible, osez dire qu’il ne s’agit pas de démocraties. Faudrait-il rafraichir leur mémoire à propos des dictatures laïques ? Des exemples ? : L’Iraq de Saddam, la Turquie des généraux, l’URSS, les pays d’Europe de l’est sous le communisme.

La laïcité telle que conçue par nos bobos de « gauche » goinfrés de foie-gras et roulant en berlines allemandes, est la laïcité à la française. Cette laïcité là est en fait une religion en soi ! C’est une religion anti religieuse, elle ne confine pas la religion à la sphère privée comme il est prétendu, elle la combat avec violence et acharnement, et essaie de l’effacer de la mémoire collective des Français, et elle est utilisée depuis quelque temps comme fer de lance dans la bataille contre les musulmans de France. L’air devient nauséabond et les relents Vichystes ressortent des caniveaux aux pays des droits de l’homme. Si c’est cette laïcité là qu’il s’agit de nous imposer, cette laïcité qui interdira à celle qui souhaite porter le voile de le faire, qui interdira l’aménagement des horaires pendant le mois de ramadan, qui supprimera l’appel à la prière, qui prendra prétexte de la réécriture de la constitution pour en supprimer la première phrase, alors de cette laïcité : NOUS N’EN VOULONS PAS !