Quatre victimes des bavures policières témoignent pour Nawaat. Quatre récits des violations des droits des prévenus stipulés par la Loi 5. Alors que la discussion du projet de loi sur la protection des forces armées a provoqué de nouvelles vagues de contestation au sein de la société civile, et qu’une campagne de sensibilisation des citoyens à leurs droits lors de gardes à vue a été lancée, le débat se cristallise autour du problème irrésolu des violences policières. La frontière semble fine, perméable, entre déni des droits élémentaires et agression, entre arrestations musclées et résidus d’un Etat policier.

Ecoutez les témoignages des victimes