Des manifestants à El Kasbah le 28.01.11

Par Moncef Mestiri.

Les manifestations de la “majorité silencieuse” (auto-proclamée) à El Menzah pour faire contre-poids au Sit-In d’El Kasbah (légitime et digne) est une tentative de diviser le pays en deux et de convertir la révolution en lutte de classes sur des bases superficielles (émanant d’un calcul perfide).

Il y a certes une majorité de “Brebis Égarées” qui ont la paresse de ne pas réfléchir pour eux-mêmes et qui constituent le “patient” idéal pour une thérapie d’hypnose pratiquée avec des méthodes de “Dejjel” (charlatan).

Ce que je remarque et j’observe de loin, c’est que la dictature Ben Ali a créé une nouvelle classe bourgeoise élitiste. Elle n’a de commun avec la classe bourgeoise de l’indépendance que l’aisance matérielle. La bourgeoisie du Mouvement National et de l’indépendance avait une conscience sociale et un sens du devoir envers l’intérêt public.

Elle présentait un contre-poids au Colon Dominant et œuvrait à l’émancipation. Elle observait et analysait le Colon Dominant afin d’extraire et récupérer les quelques qualités qu’il présentait (progrès scientifique et technologique, économie moderne, organisation de l’État, etc).

Lorsqu’elle puisait dans les qualités de ce Colon Dominant, elle le faisait en ayant en ligne de mire un objectif final bien précis: L’émancipation et l’auto-détermination. Elle était jalouse de son histoire millénaire et de ses empreintes arabo-musulmanes.

Avec l’avènement de Ben Ali/RCD au pouvoir, la Tunisie s’est retrouvée de nouveau sous occupation. Un nouveau Colon Dominant est apparu.

Sous l’impulsion du boom économique de “surface” issu d’une conjoncture mondiale favorable et du clientélisme institutionnalisé, une nouvelle classe Bourgeoise est apparue. Elle est matériellement aisée et aspire à plus d’aisance de façon récursive.

Si elle présente un brin de conscience sociale, il est la plupart du temps sous forme de “Charité”. Elle se caractérise par un “sens du devoir” envers l’intérêt individuel (ou clanique).

Elle ne présente pas un contre-poids au Colon Dominant mais une assise et un appui. Elle observe le Colon Dominant pour en aduler le pouvoir et la puissance et pour se rapprocher de son statut.

Lorsqu’elle puise dans la médiocrité de ce Colon Dominant, elle le fait en ayant en ligne de mire un objectif bien précis: assurer sa pérennité et prolonger sa domination.

Elle est jalouse de ses acquis matériels et fière de parader dans une tenue d’apparat qui cache ses origines. Cette tenue d’apparat, elle a pu la confectionner en se rapprochant de l’ancienne Bourgeoisie. De ce rapprochement s’est établie une relation de transfert et d’intérêt, initialement dans les deux sens, et qui a évolué par la suite dans un seul sens, pour se transformer en “prostitution” de l’ancienne Bourgeoisie (à quelques exceptions près).

Les deux finirent par fusionner physiquement et spirituellement (l’une phagocytant l’autre) pour aboutir à ce que l’on dénomme superficiellement et illégitimement Majorité Silencieuse. Une partie de cette Majorité Silencieuse est “consentante”, l’autre est composée de “Brebis Égarées” sous hypnose.

L’immolation de Bouazizi par le feu et le déclenchement de cette Révolution bénie a pu révéler la déficience et l’illégitimité de ce système hérité du temps du protectorat, préconisant le changement et le leadership des masses par une Élite issue d’une classe bourgeoise matériellement aisée et éduquée.

Ce Dogme selon lequel les luttes d’émancipation et leur aboutissement dépendent de l’élan et de la détermination d’une Élite est tombé avec la chute de Ben Ali le 14 Janvier. Ce que cette Révolution a prouvé par le sacrifice et le sang c’est que se sont (1) la Dignité, (2) le Degrés d’engagement pour une cause juste et (3) l’Intégrité par rapport à cet engagement qui déterminent la Noblesse d’un individu et son statut dans le groupe et non pas ses acquis matériels ou encore moins sa lignée généalogique.

Les braves de Sidi Bouzid, Kasserine, Thala, Regueb et El Kasba représentent la vraie Noblesse issue de cette Révolution.

Une Noblesse inclusive et universaliste.
Une Noblesse qui œuvre pour l’intérêt général et pour le progrès commun.
Une Noblesse avide de dignité et de liberté.

C’est pour cela que l’on se doit de rompre le silence et de faire basculer la balance du coté JUSTE lorsqu’on en a les moyens et que l’on possède la légitimité de le faire.