Dans l’actualité politique de cette semaine, il y a plusieurs choses qui ont retenu mon attention. L’une d’entre elles est l’assassinat d’un crocodile au zoo du Belvédère. Non, ce n’est pas vrai, je mens. Que des gamins qui s’ennuient décident de mettre fin aux tristes jours d’un animal encagé depuis qui-sait-quand ne me touche que modérément. L’actualité dont je voudrais dire quelques mots concerne en fait la crise gouvernementale provoquée par la démission/limogeage du ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance, Abid Briki. Il ne m’est pas indispensable ici d’en rappeler les étapes ni les faits marquants. Vous les avez sans doute lus, comme moi, dans tous les médias. Ou du moins, vous en aurez lu ou entendu ce que les journalistes et les principaux acteurs de cette crise auront bien voulu nous en dire.