SARAH-TOUMI

A l’entrée de Bir Salah, un jeune garçon en kimono nous fait signe : « Vous venez pour l’association ? C’est un peu plus loin, à gauche ». On devine qu’il n’est pas nécessaire de vérifier de quelle association il parle. Dream in Tunisia est un peu la fierté des habitants de ce petit village, situé à une cinquantaine de kilomètres de Sfax. La réunion a déjà commencé lorsque nous arrivons. On parle de permaculture, de « mauvaises herbes » qui ne sont jamais mauvaises, d’agriculture traditionnelle, ou encore de recettes miracles à base de plantes. Les ambassadeurs d’ « Acacias for all », plutôt jeunes, sont là : Monastir, Tozeur, Sousse, Sfax, ou encore Kairouan, ils ont tous fait le déplacement.