Sana Ben Achour

Sana Ben Achour

Professeure de droit public à l’Université de Carthage, spécialiste de l’histoire coloniale du droit, Sana Ben Achour est présidente de l’association Beity et siège au conseil de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes (INLTP). Elle est également membre fondatrice de l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), du Conseil national pour les libertés de Tunis (CNLT) et membre de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'homme (LTDH).

22 September 2020

A hostage to its « sacro-patriarchal » paradigm, Tunisia’s Code of Personal Status has become a glass ceiling—blocking women’s access to full and complete citizenship and preventing them from enjoying all of their human rights—in a society where the demand for equality between men and women presents a permanent threat to a public order that is gendered.

13 Aug 2020

Otage de son paradigme « sacro-patriarcal », le Code du statut personnel s’est mué en plafond de verre, empêchant l’accès des femmes à la citoyenneté pleine et entière et à la jouissance de tous leurs droits humains, dans des sociétés où la revendication d’égalité des sexes est une menace permanente à l’ordre public du genre.

16 Apr 2020

A l’occasion du huitième anniversaire de l’association Beity, nous publions ce texte dont nous a fait part sa présidente Sana Ben Achour. Cette contribution interroge le lien entre les configurations de l’espace et les rapports sociaux de sexe dans la fabrique des laissé-e-s pour compte. L’espace urbain et l’habitat ne sont-ils qu’une simple scène sur laquelle se jouent les violences, les marginalités et les exclusions ou participent-ils de la déstructuration-restructuration des individus et des rapports sociaux ?